NECROLOGIE – Décès de l’egyptologue Adama Dramé : une pyramide de la langue soninkée s’effondre

NECROLOGIE – Décès de l’egyptologue Adama Dramé : une pyramide de la langue soninkée s’effondre

 

Adama Dramé, égyptologue et ingénieur agronome, est décédé ce dimanche 30 août 2015, à l’hôpital Le Dantec de Dakar, à l’âge de 63 ans. C’était un homme qui, toute sa vie, s’était battu pour les valeurs africaines plus particulièrement, la culture et la langue soninkée. La levée du corps aura lieu chez lui à Pikine, demain,à 14 heures, suivie de l’enterrement.

Adama Dramé, natif de Médina Ndiathbé, dans la région de Saint-Louis, a fait ses études universitaires en Égypte où il a pu étudier les hiéroglyphes et la langue des pharaons. Il découvrit alors les liens et les similitudes frappantes qui existent entre la langue des pharaons et le soninké. Après plusieurs années de recherches, (il a produit des œuvres, des manuscrites, pour l’essentiel), sur les rapports qui existent entre les deux langues. Adama Dramé est aussi l’auteur du document : « Les Pharaons vivants » disponible sur www.soninkara.com.
Soninke.tv présente ses condoléances à la famille et aux amis du défunt.

An roxa Alla da a ma a ñangollu baga, hari na a neema, o wa duwana sunpun su da gelli Xaranmoxo Adama Daraame xennen ƞa, a ga da o saama ti kiiten be hari na a newondi a da, na a daari ña limaani, na a ña taxiwaani, na a mukkintanbaase daro, na a tuumakan ya Alijanna, na a jaatigi ña Annebi. Hari na muñun tonƞondi. Tagexannen ya ni. ke kalle.

Thierno TANDIA

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Aller à la barre d’outils