Thiès : Mame Tabara Ndour, élève en classe de Première, meurt suite à un avortement

Thiès : Mame Tabara Ndour, élève en classe de Première, meurt suite à un avortement

 

Entretenant des relations sexuelles avec ses deux (2) amants, Pape Ibrahima Ly et Mbagnick Mendy dit Imam, Mame Tabara Ndour, élève en classe de Première au lycée été Pout, s’est retrouvée enceinte sans savoir lequel des deux (2) était le père. 

Elle s’en ouvre alors au premier qui soutient que la seule fois qu’ils ont fait l’amour sans prendre de précautions, il lui avait remis un contraceptif qui évite dans les soixante douze (72) suivant l’acte de tomber enceinte. Ibrahima Ly le met néanmoins en rapport avec Abdoulaye Ndiaye, infirmier en poste dans une clinique de Thiès, pour la faire avorter. La fille informe aussi son autre amant, Imam, élève au lycée El Hadji Malick Sy de Thiès, qui se braque. 

Mame Tabara le rassure et l’informe qu’elle a été mise en rapport avec un infirmier pour avorter. Dans la journée du 15 mars 2014, la jeune fille se plaint de vives douleurs au ventre et est évacuée au poste de Pout. Son état de santé ne s’améliorant guère, elle est transférée à l’hôpital régional de Thiès où elle succombera quelques heures plus tard. L’autopsie révèle une hémorragie occasionnée par une grossesse extra-utérine. Les gendarmes, qui se saisissent du portable de La défunte, retracent les appels et autres Sms qui leur permettent de confondre l’infirmier ainsi que les deux (2) amants.

 Les trois (3) seront présentés au juge du tribunal des flagrants délits de Thiès aujourd’hui, l’infirmier pour tentative d’avortement et les deux amants pour complicité.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Aller à la barre d’outils