Sénégal : la Chine finance 8 grands projets pour un montant global de 2.200 milliards de francs CFA

Sénégal : la Chine finance 8 grands projets pour un montant global de 2.200 milliards de francs CFA

 

Le président sénégalais Macky Sall a quitté la Chine, l’après-midi du 22 février, après une visite d’Etat de quatre jours entamée le 19. Macky Sall a conclu avec des partenaires chinois plusieurs accords pour le financement de nombreux grands projets d’infrastructure. 
 
Lors de la poignée de main avec le président chinois, XI Jinping, Macky Sall s’est vu souriant et satisfait. La Chine s’engage à financer 8 grands projets en matière d’infrastructures ferroviaires et routières. Les projets vont être réalisés pour le montant de 2.200 milliards f Cfa de prêts sans intérêt. Le président Macky Sall rentre dans ce capital d’investissement avec la somme 4,5 milliards de dollars, soit 2 200 milliards de f Cfa. Bien plus que les 1 864 milliards de francs Cfa fixés comme objectif au Groupe consultatif de Paris.
 
Selon la presse sénégalaise, les Chinois vont financer le TGV Dakar-aéroport de Ndiass. Un projet très attendu, la réhabilitation du chemin de fer entre Dakar et la capitale malienne Bamako sera réalisée par la société China railways construction corporation (Crcc). Cette même société avait déjà signé un accord avec le gouvernement du Mali pour le tronçon ferroviaire Kidira-Bamako. Ainsi, elle va réaliser, également, un nouveau tronçon ferroviaire entre Tambacounda et Kédougou, afin de desservir cette région minière. Les études techniques vont commencer dès la fin de ce mois de février.
Le patron de la Crcc assure que ses techniciens arriveront à Dakar cette semaine. Amadou Hott, directeur général du Fonds souverain d’investissements stratégiques (Fonsis), explique que «pour que le projet soit conforme aux choix du Mali et en vue de réduire les coûts de réalisation, les autorités sénégalaises opteraient pour un type de chemin de fer à écartement métrique. De toute façon, la firme chinoise assure de ses capacités techniques et rassure le président Macky Sall quant au souci d’utiliser l’énergie électrique pour l’alimentation des trains». 
 
Par ailleurs, la Chine est le deuxième partenaire commercial du Sénégal après l’Union européenne. Actuellement, hors produits pétroliers, la chine détient 11% des parts de marché du Sénégal, autant que la France. En 2013, la Chine a accordé plus de 110 milliards de f CFA d’aide au développement au Sénégal, soit environ 170 millions d’euros. Elle est devenue aujourd’hui le quatrième bailleur de fonds du pays. Le commerce entre le Sénégal et la Chine s’élève à plus de 400 milliards de f CFA. Il est essentiellement constitué de produits chinois importés.
 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Aller à la barre d’outils