ESCLAVAGE : les mensonges du plus fort, du tyran

ESCLAVAGE : les mensonges du plus fort, du tyran

 

«Les Noirs ont Vendus des Noirs …», dixit les esclavagistes. Sauf que la vérité est tout autre.

Lorsqu’une nation est envahie, il y a toujours 3 catégories de réponse à l’envahisseur. Il y a ceux qui résistent jusqu’au bout, il y a ceux qui collaborent par la force, c’est à dire qu’ils sont forcés par l’oppresseur à collaborer, et il y a les traîtres qui collaborent de gré avec l’ennemi. Vous avez à l’image à gauche le Maréchal Pétain, qui dirigeait la France, serrant la main à Hitler après que celui-ci l’ai envahie suite à 8 mois de guerre ! La France sous Pétain a collaboré avec l’Allemagne et a livré ses citoyens au 3e Reich, des juifs en particulier. Mais on n’a jamais entendu dire que les français étaient responsables de la Shoah (le génocide juif) ou même mieux que des Blancs ont livré des Blancs. Lorsqu’un événement de ce genre arrive, l’histoire le relate toujours en mettant en parallèles les 3 groupes de personnes par rapport à leurs réactions. Dans le cas de l’Afrique lors de l’esclavage, on fait comme si il n’y a eu que des traîtres. On ne se gêne même pas pour les qualifier de traîtres, vu que vous savez… c’est normal pour les africains de se vendre les uns les autres depuis la nuit des temps. Le chef d’état italien Mussolini était le mentor d’Hitler aux débuts de celui-ci. Le chef d’état espagnol Franco était un allié passif d’Hitler. De toutes les grandes nations européennes, la seule à avoir résisté jusqu’au bout c’est l’Angleterre de Churchill, et cela est en partie dû à sa géographie. Isolée, elle était difficilement prenable.

L’Europe entière a collaboré avec Hitler mais aujourd’hui on entend surtout qu’Hitler est responsable de la Shoah et des 50 millions de morts, ce qui est normal. Des européens ont massivement capturé des européens pour les vendre aux arabes pendant des siècles, avec comme lieu de transit Venise (1). On n’a jamais entendu dire que les Blancs ont vendu des Blancs aux Arabes. Les européens avaient des éclaireurs amérindiens lors de la conquête de l’Amérique, mais On a jamais vu écrire nulle part que les Amérindiens ont exterminé les Amérindiens. Pendant la guerre d’Algérie, des algériens appelés Harkis, ont combattu dans l’armée française contre les leurs. On a jamais entendu dire que les Arabes et Berbères ont tué des Arabes et Berbères par centaines de milliers voir par millions pour les français. Dans toute l’histoire de l’humanité, il y a toujours eu des traîtres et nous n’avons malheureusement pas échappé à la règle pendant la traite. La différence dans notre cas est qu’on ne parle pas des résistances. On ne parle pas des Kényans, des Tanzaniens et des Mozambicains qui ont livré une résistance à mort pendant près d’un siècle contre les portugais, qui ont vu un de leur roi décapité, et leurs états richissimes détruits au canon. On ne parle pas des 30 années de résistance de la reine Nzinga qui a réussi à contenir les européens en Angola. On ne parle pas des lettres du roi Nzinga Mbemba qui a réclamé à cor et à cris l’arrêt de la traite, avant de prendre les armes. On ne parle pas du roi Nana Badu Bonsu du Ghana qui a tué des négriers hollandais avant d’être décapité par les européens. On ne parle pas du roi Almamy de Sénégambie qui jurait de faire tuer et massacrer tous les négriers sur son sol. On ne parle pas des Soninkés et des Mandingues qui se sont coalisés pour lutter contre les européens etc…

Non, le monde entier a retenu que les européens sont arrivés en Afrique et qu’ils ont trouvé de bons rois sauvages qui mettaient des hommes, des femmes et des enfants sur les côtes avec des pancartes « à vendre ». On peut se demander pourquoi et comment on a réussi à nous coller la mort et la déportation de 400 millions des nôtres. Le fait est que nous ne sommes pas des Hommes. Ça fait 500 ans que nous sommes sortis de l’humanité, que l’Europe nous a déclassés en sous-hommes.

Par conséquent tout ce qui est impossible à dire au sujet des autres peuples, est tout à fait acceptable pour les Noirs, civilisateurs de l’humanité, devenus depuis 500 ans des animaux. [ Noirs Africains, afrodescendants négrifiés par européens via traite qui porte bien son nom de « négrière » pour ne pas employer terme exacte de déportation puisqu’africain mis hors humanité ; qualifions clairement les faits et disons négrification : processus d’esclavagisation, de désafricanistion de l’africain transformé en « nègre » (=esclave) par l’Europe colonialiste. Négrification département de la créolisation. ] Que ce soit donc clair pour tout le monde, dans toute situation d’agression, le principal responsable est le commanditaire. Nous avons eu des résistances à foison sur tout le continent et il faut que nous arrêtions de dire que nous sommes responsables de la traite négrière. Enfin c’est à nous, en tant qu’africains des 2 côtés de l’Atlantique et victimes, qu’appartient l’écriture de notre passé car comme nous le disait Mama Miriam Makeba « ne vous attendez pas à ce que des gens qui sont venus nous envahir écrivent la vérité sur nous ». Les véritables coupables de la traite négrière doivent accepter leur tort et cesser de jeter la faute de leur crime sur les autres, c’est à dire sur les victimes. Sources : (1) La traite négrière européenne : vérité et mensonges, Jean Philippe Omotunde, page 24 ; (2) Afrique noire, démographie, sol et histoire, Louise Marie Diop-Maes, page 272. Lire aussi : Histoire des « traites Négrières ». 

Sources : Critique afrocentrée d’une négrophobie académique, par KLAH POPO,  édition Anibwe.Et « Du noir au nègre » de Sylvie CHALAYE.

2 Comments

  1. Avatar
    Roce janvier 17, 2014

    « Mais on n’a jamais entendu dire que les français étaient responsables de la Shoah (le génocide juif) »

    Euh, à vrai dire, si, François Hollande s’est d’ailleurs encore excusé pour la responsabilité française dans ce génocide au début de son quinquennat. Sans doute à tord d’ailleurs, puisque effectivement, c’était forcé par l’envahisseur allemand. Il n’empêche que si vous n’avez « jamais entendu » personne dire que les français étaient en partie responsables de la Shoah, c’est que vous ne vous êtes pas beaucoup intéressé à ce débat, parce que c’est quand même quelque chose de très très récurrent.

  2. Avatar
    Rédacteur janvier 17, 2014

    Tu confonds dénonciation de juifs avec une conceptualisation et une industrialisation de l’extermination des juifs de la part des allemands. Ce sont là deux choses très, très différentes, de part leur gravité, même si le dénominateur commun peut-être la haine du juif, mais certains français dénonçaient les juifs dans le seul but de récupérer leurs biens (ce fut le cas dans les campagnes généralement, et dans une moindre mesure dans les grandes villes).

    Ce n’est pas la même chose.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Aller à la barre d’outils