COMPTE-RENDU de l’audience entre le Bureau de la CCDB et la Directrice des Ressources Humaines du Ministère de l’Education Nationale

COMPTE-RENDU de l’audience entre le Bureau de la CCDB et la Directrice des Ressources Humaines du Ministère de l’Education Nationale

Le lundi 23 décembre 2013 de 13h00 à 13h45 mn, Madame Khady Ndiaye BEYE, Directrice des Ressources Humaines (DRH) du Ministère de l’Education Nationale a reçu en audience le Bureau de la Convention des Cadres du Département de Bakel (CCDB) dans son bureau sis à la rue Docteur Calméte.

Etaient présents pour le Bureau de la CCDB:

* Bakary DIAKHITE, Président

* Mady BATHILY, Secrétaire général

* Mamadou tata CAMARA, Trésorier général

* Ibrahima dit Djiby THIAM, Secrétaire général adjoint

Après avoir souhaité la bienvenue aux membres du bureau de la CCDB, Madame Khady Ndiaye BEYE, Directrice des Ressources Humaines, a présenté une Conseillère technique du Ministre de l’Education Nationale, Madame Marie Siby FAYE, à qui elle a demandé de participer à la rencontre.

Prenant la parole, le Président de la CCDB a d’abord demandé aux membres du bureau de la CCDB de se présenter. Ensuite, Bakary DIAKHITE a remercié la DRH pour sa disponibilité à recevoir le bureau de la CCDB pour une demande d’audience qui a été faite le même jour dans la matinée. Il a dit ainsi que c’est l’urgence qui a expliqué le déplacement du bureau de la CCDB suite à une grève des élèves du Lycée Waoundé NDIAYE de Bakel depuis le 19 novembre 2013 pour réclamer des professeurs.

Le Bureau de la CCDB a informé la DRH qu’une Assemblée générale a sanctionné la marche organisée par les élèves du lycée soutenus par des étudiants venus des universités publiques du Sénégal, des parents d’élèves, etc. Un mémorandum remis par les manifestants au Préfet du Département de Bakel décrit la situation du lycée de Bakel caractérisée par un manque de professeurs dans les disciplines de philosophie, de mathématiques, SVT, physique – chimie, etc.

Le Bureau de la CCDB a demandé ainsi à la DRH de tout entreprendre pour trouver des professeurs d’ici la fin des vacances de fin d’année afin d’avoir une année académique stable. Le Bureau mesure l’ampleur de la crise avec la sortie en définitive de toute la population pour soutenir la cause des élèves.

Le Bureau a expliqué à la DRH que sa démarche consiste à éviter que la crise perdure et que la CCDB s’investit pour trouver des solutions aux problèmes qui concernent leurs localités en agissant de concert avec les autorités directement concernées.

Il a rappelé qu’un mémorandum déjà remis au Président de la République a déjà posé la problématique de l’éducation dans les départements de Bakel et de Goudiry et a préconisé aussi des solutions. A cet effet, le Bureau de la CCDB demandera une audience au Ministre de l’Education Nationale pour poser de façon globale avec lui tous les problèmes d’éducation des deux départements.

Enfin, le Bureau de la CCDB a remis à la DRH une copie du mémorandum des manifestants et une copie de la page du journal « le Soleil » relatant la marche.

En réponse, la DRH a remercié le Bureau pour sa démarche anticipatrice et a dit qu’effectivement c’est cette attitude qui est attendue des cadres. Elle a informé que c’est une situation qu’elle suit quotidiennement avec le Proviseur du Lycée Waoundé NDIAYE avec qui elle est en contact téléphonique régulier.

La DRH a dit que c’est une situation générale de manque d’enseignants au niveau national dans des disciplines telles que la philosophie, la Physique chimie, l’espagnol, la SVT. En philosophie, on a enregistré cette année que 13 (treize) sortants à la FASTEF (un dispatching d’un professeur par région a été fait). Le Ministre de l’Education Nationale a aussi donné l’autorisation de recruter des vacataires dans ces filières.

A cet effet, elle a informé que le Ministre de l’Education Nationale a mis en place un comité de veille où la priorité des affectations est donnée aux localités périphériques. Le système est informatisé et le « miroir » permet de connaitre les zones déficitaires.

Pour faire face au déficit de professeurs dans le moyen et le secondaire, les universités de Dakar, de Saint-Louis, de Thiès et de Ziguinchor vont participer à la formation de professeurs et les formés s’engagent à servir l’enseignement à la sortie. L’Université Dakar Bourguiba ira dans le même sens après la reconnaissance par le Conseil Africain et malgache sur l’Enseignement Supérieur.

Le Bureau, dans la même dynamique que la DRH a suggéré que la réflexion soit menée de façon approfondie pour motiver les enseignants à aller dans les zones périphériques.

Pour terminer, la DRH a informé qu’un professeur de SVT sera affecté immédiatement au Lycée Waoundé NDIAYE de Bakel et que tout sera entrepris pour résorber le déficit dans les autres fières.

 Mady BATHILY Secrétaire général CCDB

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Aller à la barre d’outils