Almamy Samory Touré

Almamy Samory Touré

 

C’est l’une des rares photos de l’Almamy Samory Touré, en « captivité ». On le voit assis, certes fatigué par la maladie (pneumonie) mais digne et fort. Il est entouré de ses geôliers, visiblement fiers de poser aux côtés de ce grand kélétigui, sur l’île de Ndjolé (Gabon) où il mourut en 1900. On y voit son fils, le commandant Saranké Mory, celui  qui attaqua et extermina un bataillon entier de soldats français en 1898  (l’homme par qui la dernière guerre commença), ainsi que son ami et conseiller, le général Morifindian Diababaté, deux de ses épouses et leur servante.

 

.

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Aller à la barre d’outils