Le Kenya lance les travaux de son premier train rapide

Le Kenya lance les travaux de son premier train rapide

De très importants travaux ferroviaires ont commencé le 29 novembre au Kenya, inaugurés par le président Kenyatta. La future ligne ferroviaire est financée par des capitaux chinois et c’est une compagnie chinoise qui se charge des travaux. Elle devrait selon ses promoteurs, révolutionner l’économie kényane et même celle de la région.

Ce sont 450 kilomètres dans un premier temps à réaliser entre le port de Mombasa, à l’heure actuelle totalement engorgé, et la capitale Nairobi. Voilà à quoi s’attaquent en ce moment les ingénieurs et les ouvriers ; 450 kilomètres d’un train à grande vitesse qui atteindra, une fois les travaux terminés les 160 kilomètres à l’heure. De quoi diviser par trois, la durée du voyage pour les passagers et par quatre pour les trains de marchandises.

Actuellement, un conteneur déchargé au port de Mombasa met une journée et demie pour rallier Nairobi. Ce qu’en attendent les dirigeants et les entrepreneurs kenyans, c’est une réduction drastique des délais et donc des coûts de transport. Mais ces 450 kilomètres ne sont que les premiers.

Destinée à remplacer une ligne de chemin de fer vétuste datant de l’époque de la colonie britannique, cette nouvelle voie ferrée d’un total de 1300 kilomètres devrait permettre plus tard de rallier l’Ouganda et le Sud-Soudan. Mais aussi le Burundi et le Rwanda.

Si les travaux sont réalisés dans les temps, les tronçons à vocation internationale devraient être livrés en 2018 et permettraient de contribuer au désenclavement de toute une partie de l’Afrique de l’Est.

Source :http://www.rfi.fr/afrique/20131202-le-kenya-lance-travaux-son-premier-tgv

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Aller à la barre d’outils