L’accaparement des terres du Sénégal par les industriels étrangers est en bonne voie. Macky Sall termine ce que le « vieux fou » Wade n’a pu achever

L’accaparement des terres du Sénégal par les industriels étrangers est en bonne voie. Macky Sall termine ce que le « vieux fou » Wade n’a pu achever

 

En misant sur les investissements privés au lieu de privilégier l’exploitation familiale avec mise en place d’une politique de modernisation de l’agriculture, le régime de Macky Sall prépare l’accaparement des terres de l’intérieur du pays par les  industriels étrangers et aux financiers arabes du Golfe, il termine ce que Abdoulaye Wade n’a pu achever.  Il est en train d’appliquer une demande des Francs-Maçons  pour une recolonisation plus sophistiquée et imperceptible par le commun des mortels.

Pour preuve, lisez ce qui suit et qui sort de documents piratés de la loge maçonnique du Canada :  

 

Toronto 1995 – Document de la Loge Maçonnique 666 : « Du Pain et des Jeux du Cirque ».

Extrait de leur plan mondial

Le volet Agricole et Territorial.

« Nous devrons nous occuper à finaliser, dès maintenant, la phase de dé-régionalisation des régions rurales amorcée au début de la « Crise Économique » de 1929. Sur-peupler les villes était notre tandem de la « Révolution Industrielle ». Les propriétaires ruraux, par leur indépendance économique, leur capacité à produire la base de l’alimentation des États, est une menace pour nous, et nos Plans futurs. Entassés dans les villes, ils seront plus dépendants de nos industries pour survivre.

Nous ne pouvons nous permettre l’existence de groupes indépendants de notre « Pouvoir ». Donc éliminons les propriétaires terriens en faisant d’eux des esclaves obéissants des Industries étant sous notre contrôle. Quant aux autres, permettons-leur de s’organiser en Coopératives Agricoles que nos Agents infiltreront pour mieux les orienter selon nos priorités futures ». 

Que constatons-nous aujourd’hui au Sénégal (et dans d’autres pays africains probablement)  ? :

Phase 1. Ils ont réussi a sur-peupler les villes, pour mieux contrôler la population rurale qui est venue s’y piéger en abandonnant les terres agricoles ;

Phase 2. Un maximum de terres arables sont abandonnées et non exploitées. 
Le vieux lapin très intelligent (Abdoulaye Wade) a pourtant demander à la jeunesse de retourner à la terre ;

Phase 3. Acte 3 de la décentralisation (nous sommes au cœur de cette phase) et reprise des terres par les collectivités locales pilotées par l’État qui les mettront à disposition des oligarchies financières étrangères.
Elles (les collectivités locales) se feront un plaisir de développer des partenariats public-privés (ppp) pour offrir vos terres à des privés qui les exploiteront pour vous nourrir de ce qu’ils auront décidé, et en ce moment-là ce sera les OGM (Organismes Génétiquement Modifiés) que ces privés se feront un plaisir de faire avaler à la population et ce sera MONSANTO, entre autres, qui seront aux anges.

Phase 4. Futurs conflits ouverts entre ces prochaines collectivités locales et les populations rurales. Le pire est devant nous.

 

 

Conclusion : Retournons à l’exploitation des terres et dites non aux collectivités et/ou aux privés pour l’exploitation de vos terres, et s’il le faut avec tous les moyens.

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Aller à la barre d’outils