Scandale sexuel à Bakel: Le père de famille condamné à cinq ans de prison pour attouchements sur sa fille ainée

Scandale sexuel à Bakel: Le père de famille condamné à cinq ans de prison pour attouchements sur sa fille ainée

Au moment ou mon père me demandait de me déshabiller pour coucher avec moi ». Je suis indignée par les assauts répétés de mon père indélicat, c’est pourquoi je suis allé me confier au Président départemental de Bakel. Une enquête est aussitôt ouverte et a permis l’arrestation du père de famille Djiby Diakhaté. Ecroué et déféré au parquet de Tambacounda, il a été placé sous mandat de dépôt sous les manguiers qui jouxtent la citadelle du silence de Tambacounda pour un repos forcé. Devant la barre du tribunal correctionnel, nie avec véhémence ces accusations. « Je voulais uniquement savoir si ma fille n’a pas connu ses premiers rapports sexuels c’est pourquoi j’ai touché ses seins », a déclaré le maniaque qui avance que « je suis dans une maison en location où il n y a que des hommes ». Selon le Procureur, un bref rappel des faits permet en réalité qu’il y a d’autres faits pour lesquels le prévenu est dans les liens de la prévention. Pour Alioune Cissokho, le prévenu pouvait recourir à des spécialistes pour voir si sa fille était vierge. Selon toujours le parquetier, le procès verbal montre que des attouchements ont été faits sur la victime. Le représentant du ministère public dira que compte tenu des dispositions de 320 bis du code pénal, une contrainte morale pèse sur elle. Le procureur a demandé au tribunal d’asseoir la culpabilité de Djiby Diakhaté avant de requérir 10 ans de prison ferme. Le père de famille a demandé le pardon du tribunal. L’affaire mise en délibéré ce mercredi 31 juillet a été vidée. Le père de famille a été condamné à cinq (05) ans de prison ferme.

Source : Tambacounda.info

 

Pages: 1 2

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Aller à la barre d’outils