LETTRE OUVERTE A MONSIEUR DIA INFIRMIER D’ETAT A KOUNGHANI

LETTRE OUVERTE A MONSIEUR DIA INFIRMIER D’ETAT A KOUNGHANI

Déontologie

C’est  la partie de l’éthique qui traite des droits et des devoirs moraux propres à une profession. La déontologie  des  professions  médico-sanitaires  (Infirmiers,  Sages-femmes  et Techniciens  médico- sanitaires) peut  se définir  comme  une  science  des  devoirs  moraux  de ses membres,  leur permettant d’être éclairé sur l’attitude à adopter devant les situations ou les occasions particulières qui naissent du fait de l’exercice  de leur art et des relations humaines avec le malade qu’implique cet exercice.

Ainsi,le code de déontologie est l’ensemble des règles morales (devoirs, droits) élaborées pour le bon fonctionnement d’une profession. C’est en fait un code moral pour la profession, pour veiller à l’application  de ces règles.Les ordres professionnels  à l’instar de l’ordre des professions médico- sanitaires,  l’ordre  des  médecins,  l’ordre  des  pharmaciens  etc.  Disposent  chacun  d’un  code  de déontologie.

Les professions de la santé ont cette particularité de travailler sur l’être humain, sur la vie, car  aucune  erreur  tant  consciente  qu’inconsciente  n’est permise.La moindre négligence observée de la part du professionnel peut être fatale pour le patient.

L’être humain (homme)

En parlant de la nature humaine, il ne s’agit pas d’une donnée figée, mais d’un être vivant. La personne humaine se déploie dans l’histoire et cette dimension intègre l’idée du progrès : progrès dans ses relations avec les autres.

L’homme est un être social et sociable. Par sa nature et le processus de la socialisation, l’homme s’ouvre à une variété de relations et de communications.  Par sa communicative,  il est un sujet de dialogue.

Comme être rationnel, la personne humaine éprouve le besoin de découvrir d’autres intériorités et d’échanger avec elles. Elle sent que pour se réaliser elle a besoin des autres : d’un côté pour être reconnu  dans  sa  dignité,  de  l’autre  pour  se  donner  vitalement.  Cette  ouverture  aux  autres,  loin d’appauvrir la personne humaine,l’enrichit et la fait progresser.

Cette vocation de la personne humaine à l’autre n’est autre chose que l’amour,le désir d’être aimé pour soi et le désir d’aimer un autre être. Cette vocation à l’amour est universelle.

L’homme a ainsi une destinée transcendante, la foi vient révéler à l’homme le sens complet de son être : le pourquoi de son existence. Les religions révèlent Dieu : il est créateur,lui le créateur aime l’homme d’un amour infini. Cet amour de Dieu est présent dans l’humanité par les prophètes

Mais Monsieur DIA, vous ne faites partie d’aucun de ces deux groupes que je viens de citer.

 Premièrement : Vous n’avez pas respecté la déontologie des infirmiers

Deuxièmement : Vous vous dites musulman, mais vous avez des drôles de façon de le montrer et d’agir envers les êtres avec un cœur plus dure que la pierre.

Première erreur
Vous  avez refusé de  soigner les gens, parce que votre mouton a été volé, il faut que les villageois  remuent ciel et terre pour le retrouver  ou le payer, vous avez gagné gain de causes, mais pourtant  monsieur  DIA à ma connaissance ce mouton ne vous appartient même pas qui a été  offert  par le village en guise de remerciements à un certain Monsieur, qui nous a donné l’échographe, mais tellement que vous êtes  malhonnête vous avez voulu approprié cet animal.

Deuxième erreur
Vous  avez  confondu votre lieu de pâturage pour vos moutons et la cours de l’école arabe, qui ont détruit toutes les plantes faites par les  soins des maîtres et élèves. Le directeur Mr DIAKHO, a attrapé un  mouton pour juste le temps de savoir le propriétaire des bêtes, vu qu’un mouton manque à l’appel, vous avez crié au scandale, deuxième refus de soigner les gens pendant deux  jours, vous avez renvoyé tous les malades chez eux sans soins, et pourtant ce jour là il y avait deux personnes qui souffraient beaucoup, qui ont rencontré Monsieur Hamidou GUEYE le frère du chef de village, qui les à demander:

HG : qu’est ce qui se passe? Vous avez pu vous soigner ?

Les deux personnes qui répondent : Non

HG : Pourquoi ?

Les deux personnes : Il (infirmier) a dit tant que son mouton ne sera pas retrouvé il ne soignerait personne.

 Et malheureusement quelques jours après votre refus ces deux personnes ont perdu leur vie à cause de vous, de votre inconscience,  de votre incompétence, et de votre non professionnalisme.

 Finalement après négociation avec le directeur de l’école arabe il a relâché votre mouton, que vous avez préféré les vies humaines

Peux tu restituer la vie de ces deux êtres qui ont laissé derrières eux des orphelins et des veuves.

  Vous n’êtes qu’un démon parmi les humains

Vous avez bafoué le droit de ces deux pauvres gens

Les droits de l’homme: ce sont les droits innés, parce que l’homme  les apporte avec lui en naissant, ou des droits de la personnalité c’est-à-dire une forme de droits qui confèrent à une personne du fait même qu’elleest une personne, une protection contre les faits de confusion, de violence ou de dénigrement : le droit au respect de l’individualité, le droit au respect de l’intégrité physique, le droit à l’intégrité morale.

En définitive les droits de l’homme sont « sacrés en ce sens que le pouvoir ne peut se permettre d’y attenter ; naturels,au sens où ils révèlent d’un autre ordre que celui de la société civile : en deçà de la société, ils appartiennent à la nature »

 C’est en ce dernier sens subjectif que nous entendons ici le droit dont nous affirmons qu’il est d’une part un pouvoir moral, c’est-à-dire dérivant de la raison, s’imposant à la volonté libre, créant en autrui un devoir strict de le reconnaître et de le respecter.

Vous avez raté votre devoir

D’après« Quillet », devoir signifie être obligé de donner ou de faire quelque chose au nom de la morale, c’est-à-dire au nom de la loi, l’honneur, la religion, la raison, la coutume ou la bienséance».

En parlant des personnes,devoir signifie être tenu à se dévouer, à se sacrifier. On se doit à sa famille, à la patrie, à sa profession. Mais vous n’êtes  qu’un lâche monsieur vous ne méritez pas cette place.

Après ces refus on a contacté le Médecin chef de Bakel qui devait vous convoquez pour avoir des explications claires avec vous. Mais vous savez un bonnet blanc et un blanc bonnet sont pareils, sans suite.

Détournement des fonds public  et abus de confiance

Avec l’arrivée de Madame KANOUTÉ Makhamba qui est  sage-femme, vous avez tout fait pour la faire partir,  finalement elle a eu peur de vous, elle a demandé sa mutation ailleurs. On ne sait pas pour quelles raisons  vous avez voulu sa mutation? Jusqu’au jour où vous avez décidé précipitamment  d’aller chercher une sage-femme (matrone) à Tambacounda avec l’accord des villageois, En les imposants vos conditions, ils payeront votre billet aller/retour qui est de: 50  000 FCFA pour le transport

Et ils payeront  la sage femme (matrone) 75000 FCFA/mois pendant six (6) mois et l’état va prendre le relais, malgré cet accord, il fut un moment pendant deux  mois, le village a eu des difficultés  pour honorer leur engagement. Et là vous êtes partis voir le chef du village en lui suggérant que le comité de santé peut prendre en charge la paie de la sage femme. Mais ce que vous n’avez pas prévu,  est arrivé au bon moment ils se sont aperçus  que  la sage femme a deux paies et  c’est d’après vos propres comptes  pendant  cinq ou six mois vous enlevez 75000 FCFA de l’argent du comité de Santé en notant que c’est la paie de la sage femme., or pendant ces cinq ou six mois le village payait sa part.

Non seulement tu as trahi le chef du village qui te soutenait dans tous tes combats avec les villageois et le comité de santé, mais tu as trahi aussi ta collègue de travail.

Vous n’êtes  qu’un  escroc, un  truand,  un malhonnête,  un manipulateur vous avez abusé de notre confiance,  et vous avez abusé des biens sociaux, et  vous rembourserez  toutes les sommes que vous avez détournées de la caisse du comité de santé, jusqu’au dernier centime.

Cependant; nous sollicitons la  haute bienveillance,  de MM Le Médecin Chef du District de Bakel, Médecin Chef de Tambacounda, Madame la députée Bintou DIAKHO, Monsieur le député des émigrés Samba KOITA   et  Le Ministre de la Santé, de vous  muter  ailleurs, et  que la sage femme soit prise en charge cette fois par l’état.

  « Vaut mieux garder la nostalgie d’un paradis en le quittant, que de le changer en enfer en y restant»

                                                                 INCH’ALLAH I’LL COME BACK.

Source : http://zorrolejusticier.diawaracommune.over-blog.com/article-lettre-ouverte-a-monsieur-dia-infirmier-d-etat-a-kounghani-118166349.html

4 Comments

  1. Avatar
    ZAYNA mai 30, 2013

    Bonsoir, qu’est ce qu’il fait à Kounghani jusqu »aujkourd’hui?C’est plus un demon lui. Il devait être juger.

    • Avatar
      Garanke juin 01, 2013

      Bonjour, je me demande que faisaient les kounghaninko jusqu’à présent, il les a tous hypnotisé, et marabouté, qu’ils n’arrivent pas à réagir. Moi garanké, je lance un appel à tous mes frères niankhamalo de venir en aide à nos tounkalemu et modilemu. Celui qui a fait ça, il a bien fait.
      Sachez que la situation est grave mais pas désespérée.

  2. Avatar
    simbo do tané juin 09, 2013

    Les mots me manquent. Comment qualifier un individu pareil? C’est la question que je pose. Est ce un inconscient, un idiot, un imbécile, un écervelé,un salaud , haineux,en fait il incarne tout.

    En même temps, je ne comprends pas notre attitude à nous soninkés.
    On se laisse piétiner par ces fonctionnaires corrompus, sans cœur et sans vergogne.
    Il est temps que ce grand peuple dise non, trop c’est trop
    Pourquoi ne pas porter plainte contre cet imbécile pour non assistance à personnes en danger ? Et de surcroit un devoir!
    Chers sœurs et frères soninkés, donnons nous les mains pour trouver ensemble des solutions à ces genres de comportement

  3. Avatar
    malk septembre 06, 2013

    Bonjour à tous.
    Je vous confirme que Dia n’est pas un infirmier.
    C’est un agent de santé.
    S’il quitte Kounghany , il deviendra un aide soignant dans d’autres centres de santé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Aller à la barre d’outils