VISA : A partir de juillet 2013, le Sénégal appliquera la réciprocité

VISA : A partir de juillet 2013, le Sénégal appliquera la réciprocité

A partir de juillet 2013, tout ressortissant d’un pays qui demande le visa aux Sénégalais sera obligé d’en avoir un pour entrer dans le territoire sénégalais. C’est Mankeur Ndiaye, le ministre sénégalais des Affaires Etrangères qui en a fait l’annonce au cours de l’examen du budget de son ministère à l’Assemblée nationale.
Beaucoup d’associations qui manifestaient pour l’application de la politique de la réciprocité pour les visas vont jubiler. Le ministre des Affaires étrangères a accédé à une requête longtemps formulée mais jamais satisfaite.
Le Sénégal appliquera la réciprocité des visas à compter du 1er janvier 2013, a annoncé, lundi à Dakar, le ministre sénégalais des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Mankeur Ndiaye. Toutefois, le ministre précise que cette décision a été prise suite à une large concertation avec tous les ministères intéressés, notamment ceux de l’Intérieur, de l’Economie et des Finances, du Tourisme et des Loisirs.
“L’argumentaire selon lequel l’application automatique du visa pourrait influer négativement sur les flux touristiques n’est pas démontré. Toutefois, compte tenu du surcroît de travail que cette mesure va entraîner, a-t-il tenu à préciser, son effectivité sera différée en juillet 2013, en attendant la mise en place du dispositif et du personnel nécessaires.De l’avis toujours du ministre des Affaires étrangères, une dispense sera accordée aux porteurs de passeports diplomatiques et aux agents en mission officielle munis de passeport de service », a-t-il indiqué.
En juillet, le Professeur agrégé de grammaire Oumar Sangaré avait appelé à appliquer la réciprocité pour mieux contrôler l’identité des Français qui viennent au Sénégal.
« Il faut appliquer la réciprocité car on ne sait qui sont ces français qui entrent au Sénégal. Certains sont des délinquants, des pédophiles. Ne ce serait-ce sur la base de l’identification, il faut appliquer la réciprocité », avait-il indiqué après que les autorités consulaires françaises lui aient refusé le visa à cause d’une affaire de frais médicaux non payés.
Le site touristique www.ausenegal.com ne semble pas d’accord avec la mesure et craint qu’elle ne devienne un frein au tourisme.
« La destination Sénégal a comme principal avantage l’ouverture de son territoire aux ressortissants de l’union européenne. L’attraction d’une destination en plus des richesses en matière d’offre touristique (sites, hôtel, accueil, climat) réside également dans la facilité des procédures administratives pour s’y rendre. Le Sénégal a réussi en matière de tourisme à devenir véritablement concurrentiel en permettant aux ressortissants de l’Union Européenne d’accéder à son territoire sans payer de frais relatifs au visa », indique le site.
Source : slateafrique.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Aller à la barre d’outils