Ouverture de classes de Secondes Générales à Diawara dans les prochains jours : Inscrivez vos enfants dès maintenat !

Ouverture de classes de Secondes Générales à Diawara dans les prochains jours : Inscrivez vos enfants dès maintenat !

 

Après plusieurs mois de tractations auprès de l’IA (Inspection Académique) de Tambacounda et l’IDEN (Inspection Départementale de l’Education Nationale) de Bakel, des classes de Secondes (Littéraire et Scientifique), seront ouvertes dès cette rentrée scolaire d’octobre 2012, à Diawara. Ceci est une bonne nouvelle qui réjouit plus d’un.

D’ores et déjà, 150 table-bancs sont destinés au nouveau Collège de Diawara dans les prochains jours, ce dernier  sera progressivement transformé en Lycée, au fil des rentrées scolaires. Cette année, il y aura un Principal qui supervisera et les classes du Collège, et celles de  Seconde ; mais à la rentrée d’octobre 2013, un Proviseur sera nommé, puisqu’il est prévu d’installer des classes de Première et de Terminale. Par conséquent, il n’y aura pus de Principal (celui-ci sera affecté dans un établissement de son choix, sans compétition). Cette transformation progressive des CEM en Lycée est, de nos jours, fréquente et la règle actuellement au Sénégal, ceci à cause des difficultés d’ordre budgétaires que rencontrent l’État, entre autres.

Alors, un appel s’impose : le Corédia et le corps enseignant, invitent tous les parents d’élèves de Diawara, de Moudéry, de Yélingara, de Manaël et de Tuabou, de venir inscrire en nombre leurs enfants ayant réussi au Brevet des Collèges, en classe de Seconde à Diawara. Parce que, si nous voulons vraiment un vrai lycée digne de ce nom, il est indispensable qu’il y ait une vraie demande, c’est-à-dire des élèves, et c’est la seule manière pour légitimer less demandes, les attentes formulées auprès de l’IA et d’autres autorités compétentes, il faut que nos enfants,  neveux, etc., soient inscrits dans ce nouveau type d’établissement. En d’autres termes, il faut que les enfants soient inscrits en Seconde à Diawara. Grâce à ces ouvertures de classes de Seconde, les élèves seront encore plus proches de leur lieu d’enseignement, situation qui favorise aussi une bonne scolarité.

Le Corédia, en collaboration avec l’ensemble du corps enseignant – dont il faut saluer le formidable travail qu’ils (les enseignants)  accomplissent, de la primaire au secondaire –, ne ménageront aucun effort pour favoriser un enseignement de qualité dispensé aux enfants de nos terroirs. C’est également un travail de tout un chacun, parents d’élèves y compris.

Au passage, il faut saluer l’immense travail accompli auprès de l’IA et d’autres autorités de tutelle, par le doyen Boubacar Sidy SAKHO (Directeur d’école et membre du Bureau du Corédia) et le Principal par intérim du Collège de Diawara, M. Ladji SAKHO, ainsi que l’ensemble des membres du Corédia qui n’ont comme seul et principal souci : l’intérêt général, et ce dernier doit primer, absolument, sur  tout le reste.  

Comme on dit, « le savoir est une arme », alors armons  les enfants, car ils sont l’avenir, ils sont les bâtisseurs de demain.

 

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Aller à la barre d’outils