Abdoulaye Wade a remis illégalement des milliers de terres à des multinationales

Abdoulaye Wade a remis illégalement des milliers de terres à des multinationales

 

Abdoulaye Wade a remis des terres à des multinationales de manière abusive. La révélation vient d’être faite par le sociologue et économiste suisse, Jean Ziegler dans la publication de son livre intitulé « Destruction massive et géographie de la faim ».

L’ancien président de la République est cité dans un scandale foncier. Abdoulaye Wade a « remis des milliers de terres fertiles de la boucle du fleuve à des multinationales, dans des conditions pas du tout transparentes », selon le spécialiste des questions de développement qui s’est confié à la RFM.
 
Dans son livre, Jean Ziegler a par ailleurs traité la question de l’autosuffisance alimentaire au Sénégal. Le sociologue et économiste renseigne que « le Sénégal n’est pas autosuffisant en matière alimentaire ». « Le pays importe l’essentiel de sa nourriture : le riz vient de Thaïlande. Il (le Sénégal) dépend du marchand mondial », sert-il come explication avant de conclure « c’est la première raison structurelle qu’aucun gouvernement, depuis les indépendances, n’a attaqué à fond pour briser, puisque, le but du développement est la souveraineté alimentaire que le Sénégal n’a pas réussi à réaliser ».

PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité

 

Note :

http://www.grain.org/article/entries/3998-des-investisseurs-saoudiens-seraient-prets-a-prendre-le-controle-de-la-production-de-riz-au-senegal-et-au-mali

Ziegler a raison, car fin 2010, je publiais sur la page Ville de Diawara & ses Amis un sujet relatif à cette problématique des terres ; à l’époque, Abdoulaye Wade, l’ancien président sénile, avait mis plus de 70% des terres fertiles du Sénégal à disposition des multinationales et des pays abjects comme l’arabie saoudite et consorts. Ce processus se traduisait par les grands conflits liés à des terres avec des bergers peuls dans le Fouta, entre autres. Ce qui nous a sauvés, au Sénégal, c’est l’élection du nouveau président, Macky Sall, selon les ONG qui œuvrent dans le secteur, ont eu accès à de nombreux projets qui étaient en suspens pour être mis en œuvre dès la première année du 3ème mandat du vieux sénile qui nous a quittés.

project senegal

Pour preuve, voici la carte – il y en a d’autres – qui illustrent ce projet suicidaire pour le Peuple sénégalais ; et  si vous observez bien, de Saint-Louis, jusqu’aux faubourgs de la région de Kédougou, toutes les terres fertiles de la Vallée du Fleuve Sénégal étaient destinées aux saoudiens et à d’autres multinationales occidentales et asiatiques. Ce qui veut dire que, si ce projet imbécile avait vu le jour, les terres de Gadiaga  (donc Diawara compris, hein) seraient spoliées. 

Abdoulaye Wade, le PDS et leurs suppôt, c’étaient une vraie calamité pour le Peuple du Sénégal. Dieu ne fait absolument rien au hasard. L’alternance a sauvé le Peuple.

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Aller à la barre d’outils