Les jaunes d’œufs multiplient intensément les risques de crise cardiaque et d’AVC, selon une étude

Les jaunes d’œufs multiplient intensément les risques de crise cardiaque et d’AVC, selon une étude

 

La consommation de jaunes d’œufs sur une base régulière aurait des effets dommageables sur la santé des artères presque aussi importants que le tabac, selon une nouvelle étude de l’Université Western, à London, en Ontario.

Réalisée auprès de 1231 patients de l’hôpital universitaire des sciences de la santé de London, cette étude note que la consommation des jaunes d’œufs accélère en effet l’athérosclérose, soit l’augmentation de plaques carotidiennes sur les parois internes des artères. Il s’agit de l’un des facteurs qui contribuent aux accidents vasculaires cérébraux et aux crises cardiaques.

«En prenant de l’âge, il y a une croissance graduelle des plaques dans les artères des Canadiens, et les jaunes d’œufs accélèrent cette hausse, soit jusqu’à près de 66 % de la vitesse du tabac», a indiqué le Dr David Spence, auteur principal de la recherche.

L’étude note aussi que la concentration de plaques carotidiennes était plus importante chez les patients qui avaient mangé trois jaunes d’œufs ou plus par semaine que chez ceux qui en ont mangé deux ou moins sur sept jours. La moyenne d’âge des participants à la recherche était de 61,5 ans.

«Nous savons depuis longtemps que la consommation de nourriture à forte teneur en cholestérol accroît les risques de problèmes cardiovasculaires, et les jaunes d’œufs sont très élevés en cholestérol. Chez les diabétiques, manger un œuf par jour augmente les risques de troubles coronariens par deux à cinq fois», a précisé le Dr Spence.

L’étude a été publiée en ligne dans le journal Atherosclerosis.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Aller à la barre d’outils