Portrait de la semaine : Ousmane Diagne, un Procureur très indépendant

 

Portrait de la semaine : Ousmane Diagne, l’homme qui traque nos deniers.

 

Voilà un homme qui va être ces prochains jours au centre d’une actualité politico-médiatico-judiciaire intense. Il se nomme Ousmane Diagne et se trouve être procureur de la République. Il a fière allure, et il y a de quoi. Indépendant jusqu’au bout des ongles qu’il a raffinés et manucurés, cet homme est absolument magistrat, n’ayant pas hésité à se mettre à dos son ministre de tutelle, Cheikh Tidiane Sy, lors du magistère d’Abdoulaye Wade, se mesurant à son autorité le long de plusieurs affaires sensibles. Il a l’indépendance chatouilleuse, ce qui lui a valu plusieurs menaces de mutations ou de tentatives de putsch, en guise de mutations-promotions dont il est toujours sorti indemne. Ousmane Diagne a résisté au système Wade dans les affaires Alioune Tine ou Thiaat, lors des évènements de la campagne électorale.

Son indépendance ne semble pas être à géométrie variable, ce qui lui a valu une tentative avortée de putsch du premier garde des sceaux de l’ère Macky Sall. Pour aborder cette nouvelle époque proclamée sous le signe de la lutte contre la délinquance financière, M. le procureur a commencé par réactiver les dossiers arrivés dans ses services et qui provenaient des rapports de l’IGE, de l’Armp ou de la Centif. Cet homme a de la carrure et doit savoir rester zen en toutes circonstances. Ces prochaines semaines devront l’éprouver, et certains n’en dorment peut-être pas déjà. Il est du genre à vous envoyer en taule avec d’autant plus de flegme et de certitude que le droit lui en donne le… droit. Simplement. Avec ce sourire doux qui sied aux personnes impassibles. Attention !!! Tueur froid.

DAKARACTU.COM

.

1 Comment

  1. Avatar
    Oumar SAKHO juin 02, 2012

    Voilà un type de magistrat qu’il faut au Peuple. Cela nous changera de certains magistrats (procureurs et juges) corrompus et indignes de cette profession.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *