Justice : Les populations du département de Bakel obtiennent le départ du Juge Mamadou DIALLO

Justice : Les populations du département de Bakel obtiennent le départ du Juge Mamadou DIALLO

Mamadou DIALLO, ce nom commun vous parle forcément. Que les personnes ayant le même patronyme que ce juge corrompu nous pardonnent ! Ce nom était synonyme de plusieurs maux dans le département de Bakel Corruption, abus de pouvoir, intimidation et mépris. Son nom était lié à plusieurs affaires : L’arrestation des vieux notables de Diawara, voie de fait envers des notables de Bakel, haine envers les barbus, écoutes téléphoniques anormales, intimidations des administrateurs de bakelinfo…Il avait vraiment réussi à mettre sens dessus dessous le département de Bakel au point d’exaspérer toute la population de cette localité du Sénégal oriental.

Face à  son irrévérence et aux intimidations fréquentes, des associations du département de Bakel telles que l’ARBF ( Association des Ressortissants de Bakel ), le COREDIA ( Comité de Rénovation de Diawara ) sous la bannière du COTRAJUSFI ( Collectif pour la Transparence, la Justice et la Fin des Intimidations ) avaient tout simplement demandé son départ du tribunal départemental de Bakel.

Aujourd’hui, c’est tout le département de Bakel qui pousse un grand ouf de soulagement. Le Juge Mamadou DIALLO vient d’être relevé de ses fonctions de juge du tribunal département de Bakel. Il a été affecté à THIES comme adjoint. Il a plié bagages sans dire aurevoir…

Bakel a un nouveau juge depuis quelques jours. Il s’appelle Abdarahmane N’DIAYE. Bakel lui dit tout simplement   » Bienvenu Monsieur N’DIAYE « … Bon vent pour votre nouvelle mission.

Nguir Demba, www.bakelinfo.com

1 Comment

  1. Avatar
    Oumar SAKHO mars 24, 2012

    Il sera poursuivi, ne vous en faites guère. cette mutation est une étape.

    Le juge mamadou diallo n’était plus réellement juge depuis des mois, les choses sont allées très vite, cette info arrive un peu avec un grand retard.

    Le titre de l’article est un peu osé également, car au moment des témoignages, lorsque l’IGAJ (Inspection Générale des Affaires Judiciaires) avaient décidé d’envoyer ses enquêteurs dans le département pour enquêter sur le juge mamadou diallo, il a été impossible d’obtenir des témoins à Bakel, toutes les personnes ont refusé de témoigner, alors qu’elles ont toutes été directement ou indirectement témoins des agissements du juge mamadou diallo. Il n’y a qu’à Diawara qu’on a eu des témoins, ils ont été reçus par les enquêteurs de 09h du matin jusqu’à 18h pour certains. Ces témoignages ont été déterminants. Sans un suivi rigoureux et régulier, ce juge serait encore là à perdurer cet enfer dans l’ensemble du département. Nous avons tous déploré le manque d’engagement des populations locales de Bakel, car beaucoup ont refusé de témoigner, malgré l’assurance qu’ils ont reçue pour les protéger contre le juge si toutefois il décide à les intimider. C’était désolant, navrant et décourageant. Mais quand on a un idéal, un but noble, quand on a une haine viscérale de l’injustice, rien ne doit nous décourager, il faut aller de l’avant et si la démarche est noble et sincère, Allah sera toujours à nos côtés. C’est ce qui est arrivé.

    Je sais de quoi je parle, car depuis septembre jusqu’à la semaine dernière, j’étais en étroite collaboration avec l’Inspecteur Général qui supervisait cette enquête depuis Dakar. La population de Bakel a laissé ce juge faire ce qu’il veut, sans oser se servir de leur pouvoir de citoyens dignes. Un juge, ce n’est rien, c’est une personne qui exerce une profession, point barre, et s’il s’écarte du droit chemin, il payera. Et c’est tout. Soninkara ne doit plus avoir peur, nous pouvons faire bouger des montagnes si nous le voulons réellement et aucun pouvoir despotique ne peut nous résister, car nous ne devons rien à personne, absolument à personne, sauf à Allah (SWS) !

    Désormais, quelle que soit la personne qui jouit d’un certain pouvoir et qui en abuse, elle rendra des comptes, et l’impunité c’est terminé dans nos contrées. Y en a absolument marre !

    Ceci est une victoire, d’autres victoires sont à venir, inch’Allah.

    Au passage, il faut aussi rendre hommage à ce fameux bloggueur http://diawara-et-dep-bakel.blogspot.fr Respect de la Loi Républicaine dont nous tous ignorons l’identité, nous avons appris dès le départ que chacun de ses articles étaient lus dans tous les palais du pays et qu’il inquiétait les corrompus du département, car dans nos contrées, s’attaquer à un juge, c’était comme si on s’attaquait à un demi-dieu ; grâce à ce fameux bloggueur, ces pourritures, ces corrompus dans l’ombre ou pas, ont été démystifiés, on se rend finalement compte que ce ne sont que de pauvres types qui surfent sur des peurs révolues du soninké. Je suis même tenté de dire que sans ce blog http://diawara-et-dep-bakel.blogspot.fr rien n’allait bouger, absolument rien. Donc moi je dis mille bravos à cette personne !!!

    Donc oui, si ce juge est parti, ce n’est certainement pas grâce à ces gens qui n’osent même pas faire valoir leur droit le plus fondamental.

    De toutes les manières, le régime imbécile du pds et d’abdoulaye wade est mort, le département sera nettoyé à l’acide, toute la pourriture sera désormais dissolue, même si ce sont des soninkés corrompus. C’est une promesse. Wait and see.

    P. S. : J’avais promis à ce juge au téléphone, avec témoin, qu’en s’attaquant au Corédia, c’est-à-dire à son Président Siabou KOÏTA et moi-même, le Secrétaire Général, il ne l’emportera pas au paradis et qu’il le payera cher, j’ai tenu ces mêmes propos, toujours au téléphone, au préfet de Bakel et au commissaire de Tambacounda, c’était le 9 juillet 2011. La promesse est tenue.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *