Les bouffons s’envolent dans les airs : ils préaprent leur fuite à l’étranger

Les bouffons s’envolent dans les airs : ils préaprent leur fuite à l’étranger

Ces derniers temps, la famille présidentielle a multiplié des voyages à l’étranger en emportant plusieurs kilos de bagages. Le fils du président de la République, qui a ramené ses enfants en France, a effectué un long périple dans le Golfe avec l’avion de commandement. Psychose électorale avec une défaite programmée par les observateurs ?

Cette Présidentielle a clairement hypothéqué plusieurs personnalités dont la proximité avec le pouvoir actuel est escortée de doutes récurrents. Leur avenir  se trouvant en suspension, en équilibre sur l’issue du second tour, essaieraient-elles déjà de trouver une porte de sortie en attendant la proclamation des résultats ? Au niveau de la famille présidentielle, c’est le branle-bas et la multiplication des voyages dans cet entre-deux tour dont l’incertitude de l’épilogue donnerait d’autres idées. Ces derniers temps, le ministre de la Coopération internationale, des Transports terrestres et aériens et de l’Energie et sa mère ont quitté le Sénégal avec une fréquence rare. A bord, des kilos importants de ba­gages et aussi des enfants du hyper ministre d’Etat. Pour quelles raisons ?

Karim Wade, qui a pratiquement dis­paru de la scène publique de­puis le premier tour, a effectué un long voyage «privé» qui l’a mené tour à tour à Paris puis dans les pays du Golfe. Coïncidence troublante ? Le fils du chef de l’Etat n’a pas pris son jet privé qui le con­voyait partout dans le monde : Il a fait sa tournée asiatique avec l’avion de Comman­de­ment,  la Pointe de Sarène en di­rection Paris. Dans la capitale fran­çaise le ministre des Trans­ports terrestres, de la Coo­pé­ration internationale et de l’E­ner­gie a laissé ses enfants avant de faire un saut dans les pays  du Gol­fe no­tamment à Dubaï, Oman et au Koweït avant de repartir à nouveau pour la France. Ce périple l’a éloigné des réalités politiques nationales marquées ces temps-ci par les tractations pour le second tour de cette élection présidentielle des deux camps protagonistes.  En tout cas, Wade fils n’a refoulé le sol sénégalais que ce mercredi 7 mars qui coïncide avec le démarrage du second tour de la Prési­dentielle.

Après le périple  du fils du Pré­sident, c’est au tour de son épouse qui a pris aussi les airs. Con­trai­rement à son fils,  nos sources nous confient que Mme Viviane Wade a pris un vol régulier de Air France en direction du pays de Marianne, le lundi 5 mars dernier. Mais ce qui intrigue les gens dans ces déplacements de la famille présidentielle, confient nos sources, c’est le lot important de bagages qu’ils ont fait déplacer durant leurs voyages. Dans ce contexte électoral, ces déplacements ajoutés à une «exfiltration» des enfants de Karim Wade et de plusieurs kilos de bagages créent déjà des suspicions liées évidemment à l’incertitude de ce second tour. Se prépare-t-on déjà au chaos et la chute du pouvoir ? Pour l’instant, les questions restent sans réponses. Mais, le 25 mars va éclairer la lanterne des Sénégalais.

Source

 

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Aller à la barre d’outils