Tambacounda : Tentative d’assassinat contre le coordonateur du mouvement M23

Tambacounda : Tentative d’assassinat contre le coordonateur du mouvement M23

Le Coordonnateur régional du M23 Guy Marius Sagna a échappé de justesse à un assassinat. Des nervis armés jusqu’aux dents dirigés par le SG de l’UJTL Mamadou Bâ à bord d’un véhicule l’ont pourchassé de l’ancienne gare routière à la permanence de Benno Siggil Sénégal où ils l’ont asséné des coups de machette.

C’est aux environs de 22 heures ce vendredi que le Coordonnateur du M23 a été informé d’une éventuelle attaque sur sa personne par des nervis du PDS. Dés que l’information est tombée, Guy Marius Sagna met fin à ses activités pour rentrer tranquillement chez lui. A hauteur de l’ancienne gare routière de Médina Coura, la dizaine de nervis dirigés par le SG de l’UJTL Mamadou Bâ l’ont aperçu sur sa moto avant de le pourchasser. Sentant le coup venir, Guy retourne au siège de Benno Siggil Sénégal sis au quartier Dépôt. C’est en ce moment qu’un nervi armé de machette qui est descendu du véhicule avec des photos du Candidat des FAL 2012 est venu se présenter à lui. L’inconnu qui ne voulait pas se tromper de cible, lui demanda alors si c’était bien lui Guy Marius Sagna. Une question à laquelle, il a répondu par l’affirmatif. Mais à peine qu’il finissait de donner son identité que d’autres nervis armés de machette et de pistolet surgissent et l’arrosent de coups. Sentant, l’étau se resserrer sur lui, Guy prend ses jambes à son coup pour se refugier dans une maison d’à côté. Il a fallu l’intervention du commandant urbain pour le sauver des griffes des nervis qui voulait l’éliminer. Les nervis ont emporté la moto de guy.  Pour parer à toutes éventualités, Guy a été acheminé au commissariat pour y passer la nuit. Joint au téléphone, Guy Marius Sagna a indiqué qu’une plainte est déjà déposée auprès des limiers du commissariat pour plus de lumière sur cette affaire. Il faut aussi signaler que la police a elle aussi ouvert une enquête et se trouve aujourd’hui aux trousses des nervis.

Déplorant la situation, des témoins ont fait part de leur tristesse. Ils font remarquer que « quelle que soit l’importance de l’élection, elle reste une simple élection et ne vaut pas la peine que l’on use de la violence ».  En tout cas, cette atmosphère de violence n’augure rien de bon au vu des évènements sous haute tension.

Tambacounda.info

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Aller à la barre d’outils