La préfecture de Bakel déménage du fort de Faidherbe en déliquescence

La préfecture de Bakel déménage du fort de Faidherbe en déliquescence

La préfecture de Bakel, dans la région de Tambacounda (est), a déménagé dans une maison conventionnée, en attendant la réhabilitation du fort de Faidherbe, son ancien cadre qui croule sous le poids de l’âge, a indiqué vendredi le préfet du département, Amadou Moctar Cissé.

 

Erigé en 1820, le fort de Faidherbe, bâtiment classé au Patrimoine mondial de l’Unesco, a toujours abrité la préfecture, a dit le préfet Amadou Moctar Cissé. Aujourd’hui, il ‘’croule sous le poids de l’âge’’.

‘’La structure est toujours solide, mais il y a beaucoup de parties comme les dalles qui menacent de céder’’, a noté M. Cissé.

La commission auxiliaire de protection civile de Bakel s’est réunie et est arrivée à la conclusion selon laquelle, ‘’compte tenu des risques d’effondrement des dalles, il fallait sortir des lieux et trouver un autre endroit en attendant la construction ou la réhabilitation des locaux délabrés’’.

‘’C’est ce qui justifie notre déménagement au quartier de Ndiayega 3, dans une maison conventionnée, où l’espace pose problème, du fait de l’étroitesse des ruelles qui ceinturent le bâtiment abritant actuellement la préfecture’’, a expliqué M. Cissé.

Il a fait part de son espoir de voir démarrer ‘’sous peu’’ de temps les travauxde réhabilitation, dont le devis ‘’tourne autour de 26 millions de francs CFA‘’.

Des correspondances et le coût de ce chantier ont été envoyés aux autorités, a indiqué Amadou Moctar Cissé, convaincu que ‘’pour un travail durable, il faudra beaucoup plus d’argent pour remettre le fort dans un état impeccable’’.

Source :  Aly Diouf (APS)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Aller à la barre d’outils