Les Sénégalais de Paris crient leur ras le bol

Les Sénégalais de Paris crient leur ras le bol

Le plus grand rassemblement des Sénégalais de France s’est tenu sur le parvis des droits de l’homme à Paris. A l’initiative de l’opposition et de la société civile, cette rencontre qui s’est voulue une tribune libre a, pour but, de dénoncer «la candidature imposée» d’Abdoulaye Wade à une élection présidentielle dont la Constitution lui interdit toute participation.  

Malgré une température hostile (-8°) larencontre a vu la participation de plus de mille cinq cents manifestants. Venus de toute la France et de la communauté européenne, les Sénégalais ont montré leur détermination à barrer la route à Wade et à reprendre leur souveraineté.

Très remontés contre les tueries cautionnées par Wade, des ainées comme Bamba Guèye Lindor, Tamsir Faye, Moise Sarr, Doro Sy du Ps, Aly Ndiaye du Pit, Boubacar Benjaloune, Daniel So et Ibrahima Gassama FSd-BJ ont tous regretté l’entêtement de Wade et appelé le peuple à résister. Afin que le monde, désormais, sache la vraie nature de Wade, Mamadou Lamine Bara Cissé, Barési, de l’Alliance Jef Jel et ses camarades ont commencé par lire la trop longue liste des victimes du «régime mafieux» du pape du Sopi. 
Des 2000 naufragés du bateau le Joola à Mamadou Diop, l’étudiant tué à la place de l’Obélisque. Ces morts qualifiés par Abdoulaye Wade de «brise qui ne deviendra jamais un ouragan» ont fait comprendre à chacun, qu’aussi longtemps que la candidature du nonagénaire du Pds serait maintenue, le Sénégal sera en danger. Les germes d’une guerre civile étant chaque jour visibles. Alors, pour éviter aux Sénégalais de vivre le drame ivoirien, les intervenants ont mis en garde les partis politiques sur leurs responsabilités.

Et appelé, par la voix de Babacar Touré, le Coordonnateur de «Fééké Ma Ci Boolé» le peuple à refuser d’aller à une élection truquée d’avance. «Puisque c’est à nous Sénégalais que les politiques font appel pour voter, et comme nous savons que les conditions d’un vote apaisé ne sont pas réunies, alors refusons tout simplement de participer à un exercice qui mettra le feu au pays.» A déclaré M. Touré. «Car, à l’en croire, accepter d’aller à des élections dans ces conditions, avec Abdoulaye Wade, c’est légitimer une forfaiture. C’est comploter contre le Sénégal et les politiques Sénégalais qui accepteront de compétir avec Abdoulaye Wade donneront l’impression qu’ils ont un deal avec lui». Alors, comme solution, il a demandé aux Sénégalais de boycotter toutes les manifestations politiques qui viseraient à encourager le peuple à aller à une élection avec Wade. Et à les saboter par tous les moyens.

Source : Tambacounda.info

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Aller à la barre d’outils