BAKEL : Les élèveurs du département disent  » Y EN A MARRE « 

BAKEL : Les élèveurs du département disent  » Y EN A MARRE « 

Les éleveurs du département de Bakel s’étaient donnés rendez-vous ce samedi 14 janvier 2012 à la Mairie de Bakel pour manifester leur ras de bol.  » Trop c’est trop  » pestent-ils ! La salle de délibération de la commune fût trop petite pour accueillir tous les  » gaynakos  » qui sont venus dire Y ‘ A N’EN MARRE aux inégales répatitions des produits de bétail sur le territoire national. Mis à l’écart et très peu considérés, ils sont très remontés contre le gouvernement du Sénégal et très particulièrement contre le ministre de l’Agriculture et le PDS.  » Sommes nous sénégalais  » se demandent -ils ?  » Nous, éleveurs du département de Bakel, jouissons nous des mêmes droits de que les autres élèveurs du Sénégal ? Dernièrement, bon nombre d’élèveurs ont bénéficié d’aliments de bétail sauf ceux de la zone de Bakel. Ils ont l’impression que cela arrive qu’aux mêmes. Bakel est toujours oubliée et quasiment délaissée.

Le coordonateur départemental Monsieur Yora KA, en ouvrant les travaux , a remercié tout le monde d’avoir répondu à l’appel.  » Le seul point inscrit à l’ordre du jour est la question de l’aliment de bétail dont le département de Bakel est privé » dit-il. Monsieur KA a invité tous les éléveurs à réfléchir sur un plan d’action permettant de réclamer haut et fort leurs droits car ayant accompli leurs devoirs de citoyen . Cette rencontre a enregistré la présence de M. Diao, Inspecteur Départemental des Services Vétérinaires, qui s’est réjoui de la rencontre et a vivement félicité Hamo Sow, Responsable de Gallé Aynabé de Diawara et initiateur de la rencontre. Il a également souhaité plein succés aux travaux .

Cette année est particuliére pour le département de Bakel en pluviométrie. Le département a enrégistré moins 450mm de pluies, inégalement réparties dans le temps et dans l’espace, car il faut noter que bakel aavait enrégistré 112 mm de pluie en 24 heures. Ce déficit pluviométrique entrave gravement l’alimentation du bétail d’où la necessité de demander au gouvernement de venir en aide aux populations et au bétail en distribuant des vivres et de l’aliment de bétail. Hamo Sow et Dabel LY de DIRFEL ont pris la parole pour demander à tout le monde de se mobiliser et d’être à l’écoute. Après quelques tours d’horloge, il a été acté de sanctionner le PDS, virus des maux du département. Le département ne peut continuer à être délaissé et mal considéré dans tous les domaines. A Matam, zone frontalière du département de Bakel, tous les élèveurs ont reçu leur aliment de bétail.

Source : bakelinfo.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Aller à la barre d’outils