Une Ville qui prend soin des siens et des autres

Une Ville qui prend soin des siens et des autres

Au nom de la commune, Claude Darciaux, députée-maire, a souhaité mettre en avant plusieurs événements qui ont marqué la ­ville dernièrement.

Parmi les événements marquants mis à l’honneur lors du marché de Noël, il y a le label “Territoire de commerce équitable”, reçu par la Ville à ­Paris il y a peu. Depuis dix ans, de nombreux projets allant dans ce sens ont été entrepris. Le commerce équitable se retrouve dans les boissons ou les gâteaux servis en mairie, dans le coton équitable des blouses des agents de service, dans la sensibilisation par des événements festifs et familiaux comme le marché de Noël solidaire ou le marché en fête écocitoyen. Une remise symbolique a donc été effectuée dimanche.

Le second événement célébré a été le jumelage avec la ville sénégalaise de Diawara. Michel Étiévant, ancien maire, et Claude Darciaux avaient signé, au marché de Noël de 2004, une première déclaration d’amitié avec cette ville, devenue jumelage en 2005.

Claude Darciaux a rappelé que Longvic cherchait à aider Diawara depuis quelques années déjà en faisant parvenir du mobilier scolaire puis en participant, en urgence, à l’achat de moustiquaires suite aux graves inondations de l’été 2007 et, plus récemment encore, en prenant part à l’ambitieux programme d’adduction d’eau.

De nombreux livres pour Diawara

Cette année, la Ville de Longvic a souhaité poursuivre son engagement à l’occasion des dix ans de la médiathèque en s’associant au développement de la bibliothèque de Diawara. Le ­conseil municipal junior a donc collecté quatre cartons de manuels scolaires et la Ville a, après un travail de tri, de classement et de ­conditionnement, de quoi faire une petite bibliothèque : romans pour adultes, en poche et grand format (trois mille quatre cent soixante-neuf exemplaires) ; romans enfants-jeunesse, en petit et grand format (mille quatre cent soixante-treize) ; documentaires (neuf cent quatre-vingt-deux) ; albums de fiction pour enfants (quatre cent soixante) ; albums de fiction jeunesse (cent soixante et onze) ; albums documentaires jeunesse (deux cent neuf) ; encyclopédies sur différents thèmes (quarante-sept volumes) ; revues et magazines pour enfants et adolescents (six cent soixante-deux). Une vingtaine de VTT pour enfants et adolescents, provenant d’un de ses anciens centres de loisirs de la ville, sont ajoutés à ce don.

La remise officielle a été ­faite à M. Koné, responsable du Corredia, association ­partenaire.

Source

D’autres photos-articles seront publiées prochainement. 

 

.

1 Comment

  1. Avatar
    Moustapha janvier 17, 2012

    Un grand merci aux partenaires de COREDIA.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Aller à la barre d’outils