Association : PROCES VERBAL CONVENTION DES CADRES DU DEPARTEMENT DE BAKEL

CONVENTION DES CADRES DU DEPARTEMENT DE BAKEL

********

PROCES-VERBAL

Du Bureau de la CCDB

DU SAMEDI 26 NOVEMBRE 2011

Dakar, le 26/11/2011

PROCES VERBAL:

N° 0001/CCDB/BUR/SG

EN DATE DU :

26/11/2011

PROCES-VERBAL DE LA REUNION DU BUREAU

 DU SAMEDI 26/11/ 2011

 **************

Lieu : Salle de réunion Platform Technologies – Dakar Bourguiba

Date : Samedi 26 novembre 2011

 Heure d’ouverture de la séance : 16h 00mn

Ordre du jour :

Passation entre le Bureau sortant et le Bureau entrant ;

Feuille de route

Préparation Assemblée Générale Extraordinaire ;

Questions diverses.

Président de séance: Monsieur Bakary DIAKHITE

Secrétaire de séance: Monsieur Mady BATHILY

Les participants à la séance

PRESENTS

Monsieur Bakary DIAKHITE

 

Monsieur Diakaryaou TRAORE, Secrétaire général (Bureau sortant)

Monsieur Babacar CISSOKHO, Vice-président (Bureau entrant)

Monsieur Mady BATHILY, Secrétaire général (Bureau entrant)

Monsieur Djiby THIAM, Secrétaire général adjoint (Bureau entrant)

Monsieur Djibril Waly NDIAYE, Trésorier (Bureau entrant)

 Monsieur Samba DIALLO, Président de la Commission Stratégies et Recherche de financement

 Monsieur Fanta Mady dit Cheikhou KANTE, Président de la Commission Organisation

 Monsieur Djibérou TALL, Président de la Commission administrative et sociale (Bureau entrant)

 Monsieur Souleymane Zakaria CISSOKHO (immigré établi au Canada – membre invité)

 Monsieur Opa GUIRO (fonctionnaire international à la retraite – ancien Secrétaire général de l’association pour la rénovation du Bundu – membre invité)

 ABSENTS

 Monsieur Opa DIALLO, président du bureau sortant

 Monsieur Arona FALL, Président de la Commission Communication et Relations publiques

Monsieur Demba KA, Président de la Commission administrative et sociale (Bureau sortant)

Monsieur Mamadou dit Tata CAMARA, Trésorier adjoint (Bureau entrant)

L’an deux mille onze, le samedi vingt six NOVEMBRE à 16 heures s’est tenue une réunion du Bureau de la CCDB à la Salle de réunion de Plateforme Technologies sise à l’Avenue Bourguiba.

A l’ouverture, le Président entrant, Monsieur Bakary DIAKITE rappelle l’ordre du jour qui s’articule autour de 4 (quatre) points :

Passation entre le Bureau sortant et le Bureau entrant ;

Feuille de route ;

 

Préparation Assemblée Générale Extraordinaire ;

Questions diverses.

L’ordre du jour n’a pas été amendé.

Passation entre le Bureau sortant et le bureau entrant

Prenant la parole, Monsieur Samba DIALLO, Président de la Commission Stratégies et Recherche de financement du Bureau sortant et reconfirmé dans le nouveau bureau rappelle les dossiers en instance au niveau de la Commission qu’il préside.

D’abord, il ya le problème de l’eau au nouveau lycée de Bakel. Le lycée connait des difficultés d’approvisionnement en eau depuis son ouverture. En effet, pour le raccordement du lycée, une facture de 2 millions 150 000 FCFA devra être payée. Ayant interpellé le Proviseur, ce dernier lui a fait le point sur la question. Ainsi, il saisit Madame la Maire, pour a prise en charge de la facture, qui devrait saisir le Président du Conseil régional ; l’éducation étant un des domaines de compétences transférées.. Le Proviseur avait auparavant saisi par courrier le Préfet et ce dernier avait demandé au Percepteur de vérifier si le budget de la mairie lui permettait de prendre en charge cette affaire.

La question n’étant toujours pas réglée, Monsieur DIALLO affirme être entré en contact avec l’UNICEF pour voir dans quelle mesure cette institution pourra régler le problème et les contacts sont bien avancés.

Appréciant le fait que le règlement de la facture revient au Conseil régional, le Bureau demande d’adresser un courrier accompagné du devis au Président du Conseil régional dans les plus brefs délais avec ampliations au Gouverneur et au Ministre chargé de l’éducation. Le devis sera envoyé également à l’Agence Régionale de Développement.

Pour une prise en compte globale des problèmes d’eau au niveau des établissements d’enseignement secondaire, le Bureau demande de saisir les inspecteurs départementaux de Bakel et de Goudiry pour faire le point sur toutes les questions d’eau des écoles.

Les démarches avec l’UNICEF doivent continuer dans une perspective de solliciter l’institution internationale pour apporter son concours dans l’appui aux écoles des départements de Bakel et de Goudiry.

Ensuite, Monsieur DIALLO évoque le problème des périmètres irrigués, communément appelés « FOLOBOULA ». Les paysans qui exploitent ces périmètres rencontrent d’énormes difficultés d’exploitations liées à un dysfonctionnement des travaux. Monsieur Bacacar CISSOKHO a expliqué aussi la genèse des problèmes liés l’exploitation de ces périmètres irrigués.

Sur cette question, le Bureau demande à Monsieur CISSOKHO, par ailleurs ingénieur agroéconomiste, d’étudier la question pour permettre à la Convention de saisir qui de droit pour apporter des solutions aux difficultés rencontrées par les agriculteurs qui ont placé énormément d’espoirs et de ressources dans l’exploitation de ces terres.

Monsieur DIALLO termine par les risques d’arrêt des activités de l’ONG Tiers monde qui intervient dans certaines communautés rurales comme Balou et Moudéry. En effet, cette ONG rencontre des problèmes de financement.

Sur cette question, le Bureau demande à Monsieur DIALLO d’explorer toutes les structures qui peuvent intervenir avec ENDA afin que cette dernière n’arrête pas ses activités compte tenu de son impact socio-économique au niveau des communautés rurales de son champ d’intervention.

Dans le cadre de partenariats avec des ONG en France, le Bureau va œuvrer pour l’acquisition d’équipements solaires pour les ménages (des contacts ont été pris avec des associations en France dont Ingénieurs sans frontières), d’équipements réformés et la construction d’une médiathèque.

Le Bureau saisira à cet effet toutes les structures hospitaliéres pour lister les besoins en équipements.

Le dédouanement des matériels envoyés de la France constituant parfois un handicap pour l’acquisition de ces matériels au bénéfice des populations locales, le Bureau entreprendra les démarches idoines en vue d’obtenir des exonérations.

A la suite de Monsieur DIALLO, Monsieur Diakharyaou TRAORE, (Secrétaire général sortant), affirme faire le point sur le volet administratif en l’absence du Président sortant.

A ce sujet, il rappelle d’abord tous les documents qu’il a envoyés par fichiers au Président et au Secrétaire général du nouveau bureau. Pour les originaux des statuts de l’association, le Président sortant les transmettra.

Fort de son expérience passée au Secrétariat général depuis la création de la Convention il ya 7 ans, il fait des suggestions pour une redynamisation de la convention :

l’inscription des membres dans les commissions ;

l’implication effective de relais antennes au niveau local et au niveau de la diaspora ;

une grande implication des commissions qui doivent jouer leur rôle ;

régler le problème de la dénomination de la Convention qui a existé avec l’ancien département de Bakel englobant Goudiry

mener des actions concrètes sur le terrain pour avoir plus de visibilité (culture, sports, etc.)

nouer des partenariats.

Enfin, Monsieur TRAORE renouvelle sa disponibilité à travailler avec le nouveau Bureau, au service exclusif du développement du Boundou et du Gadiaga, terroir qui l’a vu naître.

Le Bureau veillera à identifier un membre qui servira de conseiller juridique et qui sera consulté sur toute affaire de droit pouvant être soulevé au niveau des départements de Bakel et de Goudiry.

Enfin, le Bureau étudie la possibilité de tenir des réunions au niveau local pour s’imprégner directement des préoccupations des populations locales, pour une démarche de proximité.

Feuille de route

Le Président, Monsieur Bakary DIAKHITE, dit qu’il faut une feuille de route pour la Convention. A ce sujet, Monsieur TRAORE affirme disposer du Document d’orientation élaboré en son temps et qu’il mettra à la disposition du Bureau pour diffusion.

Pour le Festival des Ondes d’Intégration prévu au mois de janvier, Monsieur DIAKHITE après avoir rappelé la création du Festival en janvier 2009 à l’occasion du 10éme anniversaire de Radio Jiida qui vise surtout à renforcer l’intégration sous-régionale entre le Mali, la Mauritanie et le Sénégal sur le plan culturel, propose la participation de la Convention à travers l’animation d’une conférence sur un thème ayant un intérêt manifeste pour les populations . En outre, il prendra en charge le déplacement de 3 (trois) membres de la Convention lors du festival.

Enfin, il décide d’accorder un temps d’antenne pour la Convention à Radio Jiida.

Considérant l’importance d’une telle manifestation et félicitant Monsieur Diakhité pour l’heureuse initiative, le Bureau demande à un Bureau restreint composé de Messieurs Mady BATHILY, Djibril Waly NDIAYE et Babacar CISSOKHO de proposer un théme et un conférencier dans un délai d’une semaine.

Assemblée générale extraordinaire

Le Président demande que soit élaboré un Plan d’actions qui sera présenté à l’Assemblée générale extraordinaire dont la tenue sera envisagée au mois de janvier prochain.

Le lieu et la date de l’assemblée seront déterminés ultérieurement.

Divers

Monsieur Djibérou TALL évoque les difficultés pour Yaféra d’avoir son CEM. Sur cette question, des débats, il ressort que Yaféra remplit les critères pour avoir un CEM. Le Bureau décide de mener les actions nécessaires pour que Yaféra puisse disposer d’un CEM au grand bénéfice des enfants de la localité. Monsieur Djiby THIAM, Secrétaire général adjoint du bureau et par ailleurs professeur de Mathématiques cherchera une audience pour la rencontre entre le Bureau et le Ministre chargé de l’éducation pour évoquer ce problème. A ce sujet également, toutes les localités devant disposer de CEM seront recensées.

Monsieur Mady BATHILY, Secrétaire général du Bureau, pense qu’il faut aller dans le sens d’organiser un forum pour réfléchir pendant 2(deux) jours sur toutes les problématiques liées à l’émergence des localités de Bakel et de Goudiry. Durant ce forum, des ateliers par groupes thématiques vont aborder des sujets liés aux infrastructures, au désenclavement, à l’éducation, à l’apport de l’immigration, etc. Ce document servira aux autorités étatiques et aux partenaires de cadre de référence d’une réflexion par des fils de la localité, sur leur vision d’un développement harmonieux et durable.

Sur la question des cartes de membres, le Bureau demande au secrétaire général de se charger de leur confection.

Enfin, le Bureau félicite Monsieur Opa GUIRO, fonctionnaire international à Union Postale Universitaire (UPU) à la retraite et ancien Secrétaire général de l’Association pour la Rénovation du Boundu, qui s’est spontanément présenté à la réunion du Bureau pour ses interventions très riches et pour son engagement à œuvrer dans la Convention pour les objectifs de développement de notre terroir.

L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 19h50.

Le Secrétaire de séance

Le Président de séance

Source : Bakelinfo

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Aller à la barre d’outils