Tambacounda: De gros nuages planent sur les phases finales régionales de l’ORCAV

Tambacounda: De gros nuages planent sur les phases finales régionales de l’ORCAV

A une semaine de la date des phases finales régionales prévues à partir du 24 de ce mois, l’inquiétude gagne les responsables de l’Orcav de Tambacounda. Plusieurs délégations sont attendues à Bakel et pas un seul franc n’est encore tombé dans les comptes de la dite instance. Pourtant, des sources dignes de foi laisseront entendre que la présente édition sera parrainée par le chef du gouvernement.

Du côté de l’instance dirigeante de l’Orcav de Tambacounda, l’on ne dort plus du sommeil des justes. Les phases finales régionales prévues à Bakel pointent déjà et jusqu’à présent rien en termes de trophées et autres récompenses, surtout pour ce qui est des frais d’organisation. Prévues pour les 24, 25 et 26 novembre prochains, d’importantes délégations venant de Koumpentoum, Tambacounda, Goudiry, Diawara, Kidira et Bakel et leur transport et autres frais d’intendance couteraient cher. Il s’y ajoute que le comité directeur de l’Orcav, fort de trente trois membres, doit aussi y installer ses quartiers au moins vingt et quatre heures avant ces joutes sportives et culturelles du reste très attendues.

Selon nos informations glanées çà et là, c’est Souleymane Ndéné Ndiaye, premier ministre qui va présider ces phases, et l’on souhaiterait du côté de l’Orcav qu’il soit accompagné par le ministre de l’économie maritime Mr Khouraichi Thiam. Il se raconte dans le mouvement navétane tambacoundois que le chef du gouvernement aurait promis près d’une dizaine d’équipements sportifs, des survêtements, quelques ballons et un million et demi de nos francs, mais que peuvent vraiment signifier cela là où des finales zonales sont beaucoup plus riches en récompenses, trophées et où les parrains cassent leur tire lire pour prendre entièrement en charge l’organisation qui demande un bon dispositif de sécurité mais aussi médical.

Joint par nos services, le président de l’Orcav de Tambacounda n’a pas voulu se prononcer sur la question. Moulaye Konaté soutiendra espérer que tout rentrera dans l’ordre car pertinemment convaincu que leurs différents responsables cités plus haut ne les lâcheront guère.

Source : Tambacounda.info

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Aller à la barre d’outils