[Dossier] : Rapport d’activités de la Convention des Cadres du Département de Bakel

I. INTRODUCTION

La convention des cadres du département de Bakel est une initiative émanant d’un comité restreint de cinq membres ressortissants de Bakel. Ce comité a conçu l’idée et l’a partagée avec un certain nombre de cadres du Département. Ensuite s’est tenue à l’ENAM le 11 septembre 2004 une première réunion de prise de contacts pour approfondir l’idée et discuter des objectifs, de la Mission et des orientations de la convention.

La rencontre de l’ENAM a mis en place un comité de pilotage chargé de poursuivre la réflexion autour des tâches suivantes :

• Proposer une dénomination de la convention
• Produire un document d’orientation
• Produire les documents statutaires (statuts et règlement intérieur)
• Préparer l’assemblée générale constitutive

Le comité a tenu une série de quatre réunions avant de tomber dans une léthargie totale :

• 13 septembre 2004
• 18 septembre 2004
• 30 septembre 2004
• 22 novembre 2004

Elle ne reprendra ses activités que presque une année après en octobre 2005 où une série de réunions se sont tenues au lycée Delafosse pour finaliser le document d’orientation, les statuts et le règlement intérieur et convoquer l’AG constitutive :

• 23 octobre 2005
• 30 octobre 2005
• 11 novembre 2005
• 27 novembre 2005
• 2 décembre 2005

II. Assemblé Générale Constitutive du 17 décembre 2005

L’assemblée générale constitutive a eu lieu le 17 décembre 2005 au Café de Rome.

Il a connu un franc succès et a suscité beaucoup d’espoir.

 

Le bureau mis en place était ainsi constitué

– Opa DIALLO : Président
– Diakharyaou TRAORE : Secrétaire Général
– Boubacar NDIAYE : Trésorier

Quatre (4 ) commissions ont également été mises en place :

1. Commission Stratégie et Recherche de Financement

Président : – Samba DIALLO
Membres : – Malamine NDIAYE
                  – Bocar Sada SY
                  – Makha SYLLA
                  – Bakary DIEKHITE
                  – Djiby NDIAYE
                  – Tata CAMARA
                  – Nouhan TRAORE
                  – Papa DIALLO

2. Commission Communication et Relations Publiques

Président : – Arouna FALL
Membres : – Ibrahima SALL
                  – Moussa Bakhayokho
                  – Papa Thiama NDIAYE
                  – Séga DIALLO
                  – Boubacar CAMARA

3. Commission Organisation

Président : – Cheikhou KANTE
Membres : – Yaya CAMARA
                  –  Mariétou KEITA
                  – Bathia KANTE
                  – Birama DIAKHITE
                  – Kouloumba CAMARA

4. Commission Administrative et Sociale

Président : – Demba KA
Membres : – Papa Bathily
                  – Sourakhé NDIAYE
                  – Issaga DIALLO
                 

III. Activités du bureau entre l’AG de 2005 et 2008

La première réunion de bureau après l’AG s’est tenue le 19 février 2006 pour l’élaboration et la validation de la feuille de route.

Les commissions ont été invitées à élaborer un programme d’activités pour l’année 2006.

Deux commissions ont fourni un draft :

– Commission Communication et Relations Extérieures
– Commission Réflexion Stratégique et Recherche de Financements

 Au  total, aucune action significative n’a été menée. On peut juste noter :

– La participation de la convention à l’atelier de PAC (Programme d’Action Concertée) du conseil régional de Tamba ;
– La participation au 1er  festival pour la renaissance des cultures locales tenu à Bakel du 24 au 26 mars 2006 ;
– La signature d’une convention de partenariat entre l’Association des Ressortissants de Bakel en France (A.R.B.F) et la convention des cadres du Département de Bakel le 27 septembre 2006.

Puis plus rien et l’association est tombée dans la léthargie jusqu’à l’AG extraordinaire du 5 juillet 2008 convoquée pour relancer les activités, renouveler le bureau et créer un déclic.

Toutefois la participation à cette AG fut très faible (11 personnes) et il a été décidé de reconduire le bureau pour :

– Poursuivre le processus de reconnaissance
– Ficeler un projet de programme d’activités pour remobiliser les troupes
– Ouvrir un compte dès réception du récépissé

IV. Activités du bureau entre l’AG de 2008 et 2011

L’AG de relance du 5 juillet 2008 n’a pas permis d’impulser l’association puisque depuis lors aucune réunion de bureau n’a été convoquée.

C’est finalement le 19 septembre 2009 qu’une réunion de remobilisation du bureau élargie au comité d’initiative s’est tenue pour relancer l’association.

Elle sera suivie de deux autres :

– Le 14 novembre 2009
– Le 05 décembre 2009

Elles ont abouti à l’organisation de la conférence du 19 décembre 2009 au CED de l’ENA sur le thème de « la problématique de l’enclavement du Département » qui a connu un franc succès et a été un grand moment de communion entre les fils du Département.

Cette conférence a été faite par Bocar Sada SY que nous remercions et saluons au passage.

Il est à noter aussi la participation de l’association représentée par Opa DIALLO et Cheikh KANTE entre autres au forum organisé par la Mairie de Bakel en partenariat avec l’ARD de Tamba le 1er février 2010 portant sur le développement économique de la ville.

L’association a également dégagé en 2010 un soutien financier de 200 000 francs (deux cent mille) pour le compte de l’ASC Gadiaga qui était monté en deuxième division.

Il est d’ailleurs à déplorer que seuls quatre membres ont participé à hauteur de 50 000 francs (cinquante mille) par personne malgré les multiples relances à l’ensemble des cadres de Bakel.

Le bureau a rencontré le 25 décembre 2010 Monsieur Yaya SY chercheur venu assister au FESMAN.

L’année 2011 a été marquée par deux faits :

– Le premier, c’est la mort de Aladji KONATE pour laquelle une pétition d’associations a été faite pour adresser une lettre de protestation au Président de la République ; malgré les multiples relances, jamais notre association n’a pu prendre position sur cette affaire.

– Le deuxième, c’est l’article de Oumar SAKHO SG du COREDIA dénonçant le comportement du juge de Bakel ; là aussi malgré une large diffusion, notre association n’a pu prendre position.

L’association a pu rencontrer le 13 février 2011 Monsieur Gongo KONE responsable d’association en France qui travaille avec un programme d’appui aux initiatives de solidarité pour le développement.

V. CONCLUSION

En conclusion, il convient de constater et de regretter que malgré l’immense espoir et l’enthousiasme suscité par la création de la convention ; elle n’a répondu ni à l’attente de ces initiateurs, ni à l’attente de populations tant ses objectifs et orientations étaient nobles :

Orientations et objectifs de la convention

– Orientations

Tirant les leçons du passé, la convention se présente comme un mouvement apolitique, le plus inclusif possible de tous les ressortissants en vue de contribuer au développement économique et social du département de Bakel. Il se veut le porte-voix des populations dans leur ensemble et l’interlocuteur impartial des porteurs de projets et des investisseurs sur les questions de développement économique et social ciblant le département.

Ce faisant, la convention est avant tout une plate forme de rencontres, d’échanges, de réflexions et de propositions collectives de choix, d’options et de stratégies de développement à même de tirer le département de Bakel de sa léthargie et de son isolement pour un bien être croissant de ses population

– Objectifs

Spécifiquement, la convention se fixe les objectifs ci-dessous :

 Informer les populations sur les projets et action publics et privés de développement entrepris en direction du Département et sensibiliser les populations sur leurs droits et devoirs pour plus de transparence et d’efficacité dans l’allocation et l’usage des ressources ;

 Mobiliser davantage de ressources internes et externes pour le Département à travers un plaidoyer en direction des  pouvoirs publics, du secteur privé, des bailleurs de fonds et des associations d’émigrés ;

 Conseiller l’Etat, les collectivité locales, les ONG et associations de base sur les questions de développement économique et social.

Les rôles de la convention dérivant des objectifs ci-dessus sont les suivants :

 Communiquer, informer et sensibiliser

 Assurer un rôle d’avant-garde en veillant à la défense et à la sauvegarde des intérêts du Département.

 Fournir de l’assistance technique aux organisations,  aux individus, aux collectivités locales et à toute autre entité porteuse de projet ou d’initiative de développement à travers la mise à disposition d’une expertise ;

 Conseiller l’Etat, le secteur privé, les organisations de base et les ONG sur les options de développement et stratégies d’intervention appropriées pour le Département.

C’est pour toutes ces raisons que le bureau a décidé de convoquer la présente Assemblée Générale Extraordinaire comme celle de juillet 2008 pour renouveler le bureau et tenter de créer le déclic pour relancer la convention.

 

 

Fait à Dakar, le 22 octobre 2011

 

                                                                                                  Le Sécrétaire Général
 Mr Diakharyaou TRAORE

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Aller à la barre d’outils