REFUS DU VOILE ISLAMIQUE DANS LES ECOLES PRIVEES CATHOLIQUES : Khoudiédji Doucouré renvoyée du Collège Anne Marie Javouhé

REFUS DU VOILE ISLAMIQUE DANS LES ECOLES PRIVEES CATHOLIQUES : Khoudiédji Doucouré renvoyée du Collège Anne Marie Javouhé

Élève en classe de 5e au collège Anne Marie Javouhé, Khoudiédji Doucouré a été renvoyée de l’établissement pour port de voile.

Le port du voile est en passe de devenir un sérieux problème dans les écoles privées catholiques au Sénégal. Après le cas des élèves du collège Yacinthe Thiandoum qui s’étaient vus interdire d’inscription pour cause de port du voile, le mois dernier, c’est autour d’une autre élève de faire les frais de cette intolérance. Il s’agit de Khoudiédji Doucouré, élève en classe de 5e au collège Anne Marie Javouhé de la Médina.
Interpellé, Rassy Sakho, le père de la fille, nous fait la genèse de l’histoire. «Ma fille, Khoudiédji Doucouré est dans cette école depuis le cours initial (ci). Et cette année, elle est en classe de 5e. Et depuis 3 ans maintenant, elle porte le voile. Mais puisqu’elle était encore petite, elle enlevait son voile une fois en classe. Mais actuellement, c’est une grande fille, elle a 14 ans et elle a décidé de ne plus enlever le voile» explique t-il. «Et depuis le lundi dernier, à chaque fois que ma fille arrive à l’école, on lui demande d’enlever son voile. Ce qu’elle a catégoriquement refusé de faire. Et vendredi dernier, elle est venue en classe avec son voile et on lui a demandé de l’enlever. Ce qu’elle a refusé de faire, bien entendu. Et pour cela, on l’a renvoyée de l’école» martèle M. Sakho. Toujours dans ses explications, il souligne: «Après cela, l’administration de l’établissement, nous a convoqués sa mère et moi le même jour. Arrivés, les responsables nous ont dit que le règlement intérieur de l’école interdit le port du voile en classe. Et qu’elle doit enlever son voile une fois en classe. Et moi, je leur ai dit que nous sommes musulmans et que c’est l’Islam qui recommande le port de voile pour les femmes et que ma fille a le droit de porter son voile même en classe». Mais, «l’administration de cette école n’a pas voulu comprendre et elle nous a fait savoir que tant que Khoudiédji n’enlève pas son voile, elle ne rentrera pas en classe. Ce que j’ai également réfuté».
Dans le même registre, Rassy Sakho, le père de Khoudiédji d’indiquer: «Je suis automatiquement allé à l’Inspection d’académie qui est à côté de l’école, pour les informer de la situation. Et l’inspection a même remis une mise en demeure à cet établissement, mais ces derniers ont campé sur leur position».
Très frustré par cette histoire, il a décidé de chercher une autre école pour sa fille. «De toute façon moi, j’ai décidé de trouver un autre établissement à ma fille qui a le droit de porter son voile n’importe où et à n’importe quelle l’heure».



La question du port de voile dans les établissements catholiques préoccupe l’Association Jeunesse éducation et Santé dirigée par Babacar Mbaye Ngaraf. Il a été saisi par les parents de l’élève et il a rencontré plusieurs associations islamiques pour tenter de trouver une solution à cette situation. Mais, elle demande aux autorités étatiques de prendre en charge cette question. «Nous avons déjà rencontré l’Ong Jamra, l’Association Islam et paix, le Collectif des Imams de Guédiawaye et certains syndicats d’enseignants pour discuter de cette problématique» déclare Babacar Mbaye Ngaraf. «Nous demandons aux autorités de ce pays de prendre en charge cette question qui est très sensible. Nous interpellons également les autorités religieuses musulmanes comme chrétiennes pour régler ce problème qui est de mauvaise augure pour notre pays, qui n’a jamais connu pareille situation», indique t-il, avant d’ajouter: «Et nous restons convaincus, que ceux là qui ont pris cette décision l’ont fait sans l’aval de leurs responsables».

Source : le Populaire

1 Comment

  1. Avatar
    Doudou octobre 20, 2011

    C’est une honte pour les musulmans. Dans un pays de plus de 95% de musulmans, ils ne sont mêmes pas capables de construire des établissements d’éducation de qualité !
    La fille d’un collègue musulman s’est converti à l’islam après des années dans une école catholique. Et c’est tout à fait normal.

    Je suis d’accord avec les catholiques.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Aller à la barre d’outils