Le gouvernement sénégalais prépare un statut pour le chef de village

Le gouvernement sénégalais prépare un statut pour le chef de village

Dakar, 19 juil (APS) – Le gouvernement sénégalais prépare un statut pour le chef de village, a annoncé mardi le président de la République, Abdoulaye Wade, lors de l’’audience qu’il a accordée à près de 2000 délégués représentant les 17 835 villages officiellement recensés par le ministère de l’Intérieur.

Cette ‘’première rencontre nationale’’ dans les annales de la République a démarré vers 10h 30 au village du Festival mondial des Arts nègres, une ‘’propriété privée du chef de l’Etat’’. La rencontre s’est déroulée en présence du Premier ministre, des membres du gouvernement et des gouverneurs de régions.

Elle fait suite à la série d’échanges (7 juin au 13 juillet) entre le ministre de l’Intérieur et les chefs de village dans les régions.

‘’J’ai demandé au ministre de l’Intérieur, Ousmane Ngom de préparer un statut du chef de village. On va l’examiner et l’adopter formellement’’, a dit Abdoulaye Wade.

Avec ce statut, les chefs de village auront une ‘’carte professionnelle infalsifiable’’ dont un spécimen a été montré à l’audience, a promis le président Wade, soulignant qu’ils vont aussi disposer de badges, de drapeaux et de diplômes.

‘’L’Etat va vous protéger contre des agressions verbales ou de quelques natures que ce soit. L’outrage à chef de village sera puni dans le Code pénal comme l’outrage à une personnalité de l’Etat’’, a encore souligné Abdoulaye Wade.

Les chefs de village seront aussi décorés dans les deux ordres (mérite, national), a ajouté le chef de l’Etat annonçant qu’un quota de billets pour La Mecque et pour Rome leur sera aussi distribué.

Toutefois, s’agissant de La Mecque, il faudra ‘’en donner autant que possible à ceux qui n’ont jamais effectué le pèlerinage’’ aux lieux saints de l’islam, a-t-il suggéré.

Abdoulaye Wade a émis l’idée pour la construction de case en guise de siège pour les chefs de village. Ces derniers ainsi que les anciens militaires et anciens policiers pourront faire la ‘’demande’’ de port d’arme, selon le chef de l’Etat qui a promis de ‘’renforcer la présence des policiers et des gendarmes dans tout le pays’’.

Pour la rémunération, le président Wade indique que le gouvernement va étudier comment payer mensuellement à tout chef de village entre 50 000 et 70 000 francs Cfa. L’Etat envisage aussi l’octroi de véhicules, ajoute le chef de l’Etat qui entend réparer les ‘’injustices’’ dont ont été victimes les chefs de village.

Le gouvernement a lancé un appel d’offres pour l’acquisition de 500 ambulances, a poursuivi le président Wade qui est largement revenu sur les évènements du 23 juin et le retrait du projet de loi sur le ticket présidentiel.

L’opposition risque d’avoir une grande désillusion lors de la prochaine élection en n’obtenant même pas 15% de l’électorat. ‘’L’Etat ne va plus tolérer le désordre ou que les populations procèdent à des actes de destruction’’, a-t-il mis en garde, appelant les chefs religieux à inviter les populations au calme et à la retenue.

Abdoulaye Wade a rendu hommage au chef de village ‘’qui occupe une mission importante dans le management du pays (…)’’, le qualifiant de ‘’membre le plus incontournable dans la construction de la Nation’’ et de ‘’gardien de la légalité’’.

 

Source SeneWeb.com : http://www.seneweb.com/news/Societe/le-president-wade-annonce-un-statut-pour-le-chef-de-village_n_48355.html

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Aller à la barre d’outils