Le Corédia organise la 3ème Journée Culturelle de Diawara le 21 mai 2011

Le Corédia organise la 3ème Journée Culturelle de Diawara le 21 mai 2011

En ce samedi 21 mai, à la Bourse du Travail de Saint-Denis (au 9, rue Genin), l’association Le CORÉDIA organise la 3ème Journée Culturelle de Diawara en France. Des diawarankés de France et de Navarre  sont mobilisés pour que cette manifestation culturelle connaisse un succès retentissant.

Le Corédia a invité ses partenaires techniques et financiers (Gret-PacepaS, le PAISD, Ville de Paris) et ses amis du Club-Unesco de Dijon ainsi que la Ville de Longvic qui sera représentée par le Directeur de Cabinet du député-maire (Mme. Claude DARCIAUX), M. Philippe CHAGNON, sans oublier également d’autres personnalités, comme le Consul Général du Sénégal à Paris ou des associations comme l’APS.

 

Tout a été mis en œuvre pour la réussite de cette fête, toutes les bonnes volontés sont conjuguées pour préparer de manière méticuleuse  l’organisation  de cet évènement depuis plusieurs mois maintenant. L’aspect culturel sera mis en avant. On jonglera entre contes d’hier et d’aujourd’hui, entre danses traditionnelles et défilés aux accents de la modernité. Nos grands conteurs iront chercher leur inspiration dans les riches greniers de notre belle culture soninkée.

Le chant sera aussi à l’honneur, avec un des meilleurs chanteurs soninkés du moment, le diaguilinké Demba Tandia,  qui est à la culture soninkée d’aujourd’hui,  ce que Brel fut à la chanson  française,  surtout par la profondeur de ses textes et la douceur et la clarté de sa voix, et à côté de lui, il y aura aussi le chanteur  originaire de Diawara Mamadou Demba Magassa et une autre voix féminine : Dalla Diallo. De très agréables moments et instants de bonheur en perspective.

Cette Journée ne se fixe pas seulement comme objectif de rassembler l’ensemble des diawarankés de France et d’Europe autour de la culture, elle sera aussi une opportunité de découverte de la langue soninkée ; en effet par des jeux de mots, on découvrira par exemple comment appelle-t-on un ordinateur en soninké, etc.

À cette occasion, Le Corédia mettra en avant les réalisations des immigrés qui ont contribué de manière exceptionnelle et exponentielle  au développement social et culturel de Diawara.

Ce samedi 21 mai, sera une journée mémorable.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Aller à la barre d’outils