Visas : Le Sénégal va appliquer la réciprocité

Visas : Le Sénégal va appliquer la réciprocité

Il faudra désormais une demande de visa à tous les ressortissants dont le pays exige des sénégalais un visa avant d’y accéder. C’est une mesure que le ministre des affaires étrangères Madické Niang explique par la réciprocité de traitement en matière diplomatique qui veut qu’on rende à chaque pays la pièce de sa monnaie. Cette décision n’aura pas selon lui d’impact sur le tourisme.

Traiter l’autre tel qu’il te traite ; on pourrait résumer ainsi la décision du ministère des affaires étrangères sénégalais. Le ministre explique cette décision par une volonté de faire « respecter la dignité des sénégalais » qui sont victimes de tracasseries et parfois même humiliation devant les consulats occidentaux.

Désormais, tous ceux exigent un visa aux sénégalais pour l’accès à leur territoire, verront leurs citoyens remplir les conditions de demande de visas avant de fouler le pays de la téranga. Cette décision a aussi une autre motivation selon le ministre sénégalais qui rencontrait la presse ce mardi pour leur expliquer sa position. « C’est une niche qui permettra de lever des ressources plus importantes a-t-il dit. Plusieurs ambassades à Dakar se font beaucoup d’argent avec les demandes de visas a dit M. Niang. « Chaque jour quelque 50 personnes donnent entre 40 et 60 mille francs CFA » a argumenté le ministre sénégalais des affaires étrangères.

La principale crainte après l’annonce de cette décision était sa conséquence sur le tourisme qui est particulièrement soutenu par l’arrivée des occidentaux dans le pays. Mais selon le ministre, cette décision n’aura pas d’influence sur les retombées du tourisme. « Cette mesure ne peut pas faire annuler à quelqu’un qui veut venir au Sénégal son voyage, il doit au moins dépenser trois mille euros et le visa ne lui coutera qu’entre 80 à 150 euros » a expliqué Me Madické Niang.

Source :leral.net

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Aller à la barre d’outils