Bakel : Crime crapuleux ou simple suicide par « ‘honneur  » : Alaadji KONATE dit Alaadji Yaye BOYE se noie lors de son extradition vers Bakel

Bakel : Crime crapuleux ou simple suicide par « ‘honneur  » : Alaadji KONATE dit Alaadji Yaye BOYE se noie lors de son extradition vers Bakel

La population de Bakel vit depuis hier dans l’émoi et la consternation. Une sombre histoire de noyade défraie actuellement la chronique dans la capitale du Gajaaga. Alaadji KONATE, plus connu sous le nom d’Alaadji Yaye Boye ( Ancien mareyeur ) n’est plus. Son corps a été retrouvé dans un piteux état, menoté, au large du fleuve Sénégal, précisément à Goudény dans le quartier Guirimpalé de Bakel. Ancien mareyeur, souvent impliqué dans des histoires nébuleuses, il était en cavale après avoir semé les limiers de Bakel lors d’une embuscade à Gouniang en 2006. Ses complices avaient tous été cueillis et envoyés en taule. Leur jugement était suspendu au « coffrage » du jeune Alaadji.  Activement recherché depuis 2006, il a été appréhendé par les forces de l’ordre à Aroundou la semaine dernière grâce à un mouchard. A partir de là, c’est la confusion totale.
Selon les limiers, le jeune Bakélois, menotté,  se serait jeté dans le fleuve lors de son extradition vers Bakel à bord d’une pirogue.  » Je ne serai jamais menotté et ramené à Bakel, ma ville, comme un vulgaire bandit de grand chemin. plûtôt mourrir «  aurait-il confessé de son vivant. Son corps fût repêché 4 jours plus tard. Une information invraisemblable. En effet, le cadavre a été découvert dans un piteux état avec des tuméfactions et des traces suspectes, ce qui laisse planer le doute.  De plus, ne serait-il pas une « non assistance » à une personne en danger ? Pourquoi les limiers n’ont pas remué terre et ciel pour sauver le jeune Bakélois de la noyade ? Autant de questions qui turlupinent les populations Bakéloises.
Selon plusieurs personnes, Alaadji serait tout simplement victime d’une méchante bavure qui aurait mal tournée. L’état déplorable du corps et l’enterrement en catimini sans autopsie conforterait cette thèse.
De plus, il aurait snobé plusieurs fois les gendarmes lors sa cavale. Son incarcération tonnait comme un défi pour tous les limiers de Bakel. Plusieurs gendarmes avaient nourri une haine contre cet « homme insaisissable ». Des circonstances qui concourrent à croire à la thèse d’une bavure qu’à un simple suicide.
Face à toutes ces zones d’ombre, les parents de la victime vont porter contre X. Ils vivent aujourd’hui dans l’abattement et la stupeur d’autant plus qu’il aurait été récemment aperçu à Bakel ville lors de l’enterrement de son oncle.

Diawara.org présente ses condoléances à toute la famille du défunt et aux populations Bakéloises. Que la terre lui soit légère.

Source :bakelinfo

4 Comments

  1. Avatar
    Moustapha avril 01, 2011

    Les parents doivent porté plainte pour que justice soit faite.C’est de la non assistance à personne en danger que ses gendarmes ont fait.
    Même s’il a fait des conneries il ne doit pas mourir comme ça en plus menotté.

    • Avatar
      FODDE SAKHO avril 25, 2011

      que justice et qualité sois fait

  2. Avatar
    Ablaye avril 03, 2011

    Que la terre lui soit légère.
    Mais il faut dire, ce gars fournissait le département en drogues légères et dures, notamment du canabis, dont une partie alimentait la jeunesse perdue de Diawara et certains adultes (étrangers comme natifs).
    Personne ne souhaite la mort de qui que ce soit, mais des éléments qui passent leur temps à empoisonner la socitété n’ont pas leur place parmi elle.

  3. Avatar
    Moustapha avril 03, 2011

    @ Ablaye.
    Excuse moi est ce que c’est une raison de laissé mourir une personne menotté parce qu’il fournissait de la drogue dans le département.S’il avait fait des fautes il doit être juger de ses fautes mais pas mourir.Pourquoi les gendarmes n’ont rien fait pour sauver Alladji de la noyade et pourquoi ils n’ont rien dit après la noyade.
    Met toi à la place du Père,Mère ou frère de Alaadji une seconde et tu verra que c’est inacceptable qu’on le laisse mourir comme ça.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Aller à la barre d’outils