Scandale : Le principal du collège de Diawara, Moussa Ciré BALDE détourne 15838000 FCFA

Scandale : Le principal du collège de Diawara, Moussa Ciré BALDE détourne 15838000 FCFA

Moussa Ciré BALDE, un nom qui défraie actuellement la chronique dans la riche commune de Diawara. Principal du collège de la dite ville, Monsieur BALDE ternit de manière scandaleuse et triste le noble métier d’enseignant et de responsable de structure éducative. Ce natif de KOLDA est traqué depuis quelques jours par les parents d’élèves de DIAWARA pour avoir volatilisé une importante somme d’argent, manne financière émanant des frais d’inscription des élèves et autres cotisations scolaires.

Le pot aux roses a été découvert lors de l’Assemblée Générale des parents d’élèves en présence des représentants de l’association COREDIA. Longtemps décriée, la gestion financière chaotique  de Monsieur BALDE s’est révélée récemment par un détournement de 15.838.000 F CFA. Un trou financier immense qui hypothèque complètement l’avenir du collège de DIAWARA. Chose inacceptable et scandaleuse que les parents d’élèves, à moins d’être des irresponsables à leur tour, ne peuvent cautionner.

Hier, à l’issue de leur rencontre, ils avaient décidé un certain nombre de mesures à commencer par le blocage du collège le Mercredi 23/03/20011 afin d’élucider complètement cette escroquerie sans nom. Sentant le roussi et la tournure défavorable des choses, le principal s’adonna à une tentative de manipulation et de corruption du corps professoral visant à ternir l’image des parents d’élèves. Hier matin, certains professeurs, convaincus par Monsieur BALDE, ont monté la tête à une grande partie des collégiens contre leurs propres parents en les faisant passer pour des assaillants, des matamores… Des propos suffisants pour ériger en bouclier les pauvres élèves contre leurs parents, refusant un quelconque plan de blocage de leur collège.  Ils ont  déclenché Lundi matin un mouvement d’humeur dans un vacarme indescriptible pour protester contre l’idée du blocus avant d’être ramenés à la raison par leurs parents et tuteurs légaux.

Ces derniers même qui remuent terre et ciel pour leur assurer une bonne scolarité. Reprenant les choses en main, les parents d’élèves ont expliqué clairement leurs positions, rappelant les comportements très peu « musulmans » du principal Monsieur Moussa Ciré BALDE, aidé dans sa sale besogne par Cheikhna Hamala DIAGANA et le professeur de Mathématiques Mamadou SOW. Ces énergumènes ont également retiré des sommes importantes des caisses de l’établissement sans autorisation de signature avec la complicité de leur chef académique.

Face à la gravité des faits, l’inspecteur départemental de Bakel Monsieur SEYDOU BA, le Prefet de Bakel Monsieur Amadou Mactar CISSE, le sous préfet de Moudéry et le commandant de la Gendarmerie de Bakel ont tous rallié la capitale du Goye inférieur pour élucider cette nébuleuse affaire discréditant tout le système éducatif du département de Bakel. Après avoir longuement discuté avec les parents d’élèves et les représentants de l’association COREDIA, premier bailleur de fonds de la commune, ces autorités administratives ont promis de faire toute la lumière sur cette regréttable affaire. Un scandale qui tient en haleine Diawara et ses villages environnants. En attendant, les parents d’élèves de la dite commune ont pris la décision de porter cette affaire devant la presse locale et nationale. Les représentants de plusieurs groupes de presse sont attendus dans la matinée du Mercredi 23/03/2011 à DIAWARA. Notez que ce collège existe grace au soutien de l’association COREDIA, qui n’a ménagée aucun effort pour soulager les jeunes collégiens et leurs parents. Avant, les Diawarankos allaient suivre leur scolarité au Lycée Waoundé N’diaye, supportant plusieurs contraintes sociales et économiques. Depuis des lustres, l’Etat ne fait absolument rien dans cette commune et les populations ne doivent compter que sur leurs propres moyens.

Source :bakelinfo

11 Comments

  1. Avatar
    dek mo bakh mars 22, 2011

    Etes vous sûr de vos propos ?

    • Avatar
      Moustapha mars 22, 2011

      Pourquoi ne pas nous éclairer si c’est pas le cas?
      Nous voulons que la vérité.

  2. Avatar
    Moustapha mars 22, 2011

    Après les troubles du lundi 21 mars 2011, une équipe d’audit a été dépêchée à Diawara ce jour. Nous étions en réunion avec l’Inspecteur de Vie Scolaire, L’inspecteur Départemental, le Président des Parents d’élèves du département.
    L’enquête et l’audit commenceront dès demain matin dans le collège. Cette enquête est technique et il rendra son rapport d’ici 2 à 3 jours aux autorités compétentes.
    Par la suite, un Sit-ing sera organisé à Diawara le mercredi 23 mars 2011 de 9h00 à 11h00. La Télévision et la presse écrite seront invitées. Les journalistes passeront la nuit à diawara.
    Nous ferons le tour de la ville pour montrer toutes les réalisations faites par les braves immigrés.

    Ecrit par Souaibou KOITA depuis Diawara

  3. Avatar
    Ismael yaya DIALLO mars 22, 2011

    C’est triste d’entendre un tel faits,j’ai mal ,quelle gestion chaotique ,il faut une justice équitable et surtout pas d’arrangement amiable ,j’ai peur que ça soit une affaire de soninké encore ,si cette affaire ne soit réglé de façon juste ,je pense que le college de diawara »l’oeuvre du COREDIA » n’aura plus d’avenir et ça sera pire pour l’avenir des eleves et des parents encore.Je veux une mobilisation de tous les jeunes de notre commune pour que justice soit fait.

  4. Avatar
    Mamadou Sadio Sylla mars 22, 2011

    Je suis diawaranké et enseignant servant dans la commune de Ziguinchor. Franchement c’est choquant. Tout ça est du à l’ignorence et à la négligeance de nos parents. Il fo que tout soit clarifier mais aussi qu’à partir de ménant l’APE prend part de la gestion du college.

    • Avatar
      Moustapha mars 22, 2011

      Les journalistes viennent d’arriver à Diawara..

  5. Avatar
    Abde mars 23, 2011

    SOYONS PRUDENTS… MAIS À SAVOIR.:

    Voilà un autre coup dur porté sur les grands efforts que nous avons consentis pour une education de qualité et de proximité…
    Moi comme beaucoups d’autres, sommes la 1ere promotion du CES Waoundé N’diaye de Bakel… Nous savons le calvaire qu’il fallait pour faire la 6eme, 5eme, 4eme i 3eme….. Si reellement ces acusations sont dignes de foi, nous voulons au moins que ces brebis galeuses soient loin de notre commune, voire de notre systeme educatif…., en clair comment ces messieurs peuvent nous rembourser les 15.800 et quelques milles francs…??? Ce que nous souhaitons c’est propager la nouvelle, denoncer publiquement ces traqueurs et abuseurs de confiance, pour que nul autre ne succombe a leurs escroqueries… Je dis celà , parceque au Senegal il n’ya pas de justice.. ni d’equité entre les parties plaignats… Quel serà le verdict… Qui suivrà le dossier… Il faut continuer a payer les frais de justice … en plus de 15.000000 et quelques… SIII IL LE FAUT::::MAIS: comment ces messieurs vont-il nous payer, en plus de la grande manipulation entre les éleves et leurs parents…

    Comment ils sont arrivés a tels situation, Qui controlait le budget, comment et depuis combien de temps que ces messieurs agissaient…etc…

    La dernière des choses a laquelle la vaillante population de Diawara s’attendait: Non seulement le gouvernement n’investit pas pour nous en educacation et quoi ce soit…, mais en plus ses fonctionnaires(de l’etat) nous volent, nous detournent pillent nos efforts.. Quelle horreur… TOUT EN RESPECTANT LES PLUS HUMBLE D’ENTRE EUX S’IL VOUS PLAÎT..
    Affaire à suivre…

  6. Avatar
    400 mars 23, 2011

    salut je suis journaliste a la radio ganan kume fm de diawara hier nous somme aller recueillir les propos du presidenr de coredia le president des parents d’eleve et la presidte des eleves nous navons pas entendre la version du principal par c que il etais un p ocuper il nous a promis si il aura le temps il va paser a la radio et discuter avec la population de diawara aujourdhui mecredi tous les prents deleve de tuabou jusqua gande se sont donner rendez vous a place de la poste pour discuter des probleme du college de diawara affaire a suivre wakh bakhoulllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll

  7. Avatar
    TOURE djibril mars 23, 2011

    Enfin il était temps nous avons beaucoup entendu parler de ce monsieur et il faut comprendre que ce collége c’est la fiérté et l’avenir de notre Diawara donc comment peut on accépter une situation pareille .La somme est énorme il y’a cas même une comité il a fait comment ce truant pour arriver à détourner une somme pareille .Restons soudé et combattons cette situation c’est grrrrrrrrrrravvvvvvvvvvvvveeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee.

  8. Avatar
    FINA mars 25, 2011

    JE SUIS VRAIMENT DESOLEE DE CE PROBLEME QUI EST ARRIVE A MA COMMUNE DIAWARA.CETTE COMMUNE A EU CE COLLEGE GRACE A SES IMMIGRES PAS A L ETAT, MAIS POURQUOI CES MAUDITES PERSONNES DE L ETAT VEULENL ETRE DES MILLIADAIRES AVEC L ARGENT DE LA FATIGUE FOURNIE PAR CES PAUVRES IMMIGRES QUI PENSENT AU DEVELLOPEMENT DE LEUR COMMUNE.CETTE TELLE SOMME NE DOIT PAS ALLER SANS JUGEMENT IL FAUT FAIRE TOUT POUR QU IL LA REMBOURSE ET DEMANDER A L ETAT DE LE FAIRE PARTIR DE CE COLLEGE . ON NE VEUT PLUS DE CE PRINCIPAL ET CES PAUVRES ENSEIGNANTS QUI NE FONT QUE VOLES.DES VOLEURS ARRETES AU COLLEGE DE LA COMMUNE DE DIAWARA.
    JE DEMANDE AUSSI A NOS PARENTS DE VEILLER A L EDUCATION DE LEURS ENFANTS. C EST GRACE A EUX QUE CE PROBLEME EST ARRIVE AU COLLEGE, L APE N A PAS BIEN GERE SON ROLE SI ON ANALYSE BIEN LE PROBLEME ON DIRAIT QUE L APE N A PAS DE TRESORIER. S IL AVAIT DE TRESORIER CETTE MAUDITE NE PEUT PAS MANGER CETTE SOMME.

  9. Avatar
    M.KOITA mai 18, 2011

    Encore une fois de plus on note une faillite ou un scandal dans le milieu scolaire. Un professeur n’est pas n’importe qui à plus forte raison un principal. Je suis du goye et je sais à quel point ces étrangers (professeurs, enseignants etc) abusent de notre hospitalité. Je suis de tout coeur avec les parents d’élèves. De tels actes doivent etre sévèrement punis. Il est hors de question de négocier, le coupables et tous ses acolytes doivent payer. Du fond de mon coeur je suis navré.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Aller à la barre d’outils