PROJET EAU POTABLE–COREDIA-DIAWARA

PROJET EAU POTABLE–COREDIA-DIAWARA

Le présent article présente l’état d’avancement des travaux concernant la première composante du projet d’adduction d’eau potable pour la commune de Diawara, située à l’extrême Est du Sénégal dans le département de Bakel.

Comme il a été prévu dans la phase d’élaboration du projet, la mise en œuvre de ce dernier a commencé par la réalisation d’un château d’eau de 150 m3, d’un décanteur de 100 m3, de l’équipement du nouveau forage et du raccordement au réseau existant.

Ainsi conformément à la règlementation, l’appel d’offre a été publié dans la presse nationale pendant un mois à destination de toutes les entreprises intervenant dans le secteur des travaux d’hydraulique et de génie civil et ayant une expérience dans le domaine. L’entreprise Green GC a été déclarée adjudicataire des travaux pour un montant de 69 617 750 F CFA. Le contrat travaux liant l’entreprise Green GC et le COREDIA a été signé le 24 avril 2010 et le démarrage effectif des travaux le 15 juin 2010 pour une durée de cinq mois. Outre le COREDIA et le PacepaS qui sont respectivement le Maître d’Ouvrage et de maître d’œuvre du projet, plusieurs autres entreprises interviennent sur l’action pour garantir la qualité et la pérennité des ouvrages ; notamment le Bureau Véritas assurant la certification du ferraillage et du coffrage des travaux ;  le Laboratoire sol MSILAB pour le contrôle des granulats ; enfin le Bureau d’Etude Sahel Ingénierie pour les études de conception et de structure (béton armé). A la date du 30 septemebre 2010, le taux d’exécution du lot génie civil a été ré-évalué suite à une visite de chantier. Il a été constaté que l’équipement forage a été réalisé à 100%, le génie civil château d’eau à 75%, le décanteur à 52%, le raccordement au réseau 87% ainsi que d’autres réalisations accessoires. Globalement, on peut dire que les travaux se déroulent conformément aux spécifications techniques du marché. A termes, l’on procède à l’inter-connexion des deux châteaux d’eau qui seront alimentés par les trois sources de production, c’est-à-dire  l’ancien forage, le nouveau forage et la station de traitement. Peu avant la fin de cette séquence, la deuxième partie du projet consistant en l’extension du réseau fera l’objet d’un dossier d’appel d’offre.

Modibo KOITA

Diawara.org

5 Comments

  1. Avatar
    SOUAIBOU KOITA octobre 23, 2010

    Bonsoir, bel article et nous attendons avec grand espoir l’issue de ce Projet. Nos remerciements à tous les participants qui ont soutenu de près ou de loin ce Projet grandiose. Depuis la mise en place de ce Bureau COREDIA en 2004, notre combat c’était de ficeler un Projet fiable sur l’Eau afin de concrétiser nos rêves. Les Membres de Bureau étaient interpelés régulièrement sur la problématique de l’Eau à Diawara. Car avant tout, ce sont nos femmes, mères et soeurs qui en souffrent. Les robinets de l’actuel Forage sont ouverts de 6H00 à 10H00 et cela dure depuis près de 20 ans. La population n’a malheureusement pas du tout profité de ces installations, tant dans le domaine de l’eau et économique. Nous espérons que ce nouveau Projet Eau répondra favorablement aux attentes de la population et surtout dans sa gestion. Les membres du COREDIA en France, Dakar et Diawara ont mis toute l’Energie et ça sera une réussite, car la volonté est là.

  2. Avatar
    SOUAIBOU KOITA octobre 23, 2010

    Le coût de ce Projet est de 250.000.000 FCFA soit 385.000 €.
    La Participation des Ressortissants de Diawara en France est de 25.000.000 FCFA soit 38.000 €…
    Les Financeurs de ce Projet sont : GRET/Pacepas, Co développement, Mairie de Paris et les Ressortissants de Diawara en France (COREDIA). Un grand merci à toutes ces ONG de bonne volonté et qui se soucient de la misère du Monde.

  3. Avatar
    Abde octobre 23, 2010

    On en dirait jamais assez pour louer les efforts fournis par nos compatriotes pour le bien-être des milliers de personnes.
    Avec ce projet, c’est la qualité de gestion des acteurs qui en est demontrée, c’est à dire: la transparence, la devotion, le savoir-faîre et l’amour pour son terroir. Moi aussi, comme beaucoups d’autres, sommes optimistes que le nouveau projet serà à la hauteur de nos perspectives pour ce qui concerne l’accès (a la source de vie) a l’eau potable.
    Vous avez tous nos supports…. , Nous resterons à votre service, pour unir nos efforts communs.
    Bon courage à tous…..je vous apprecie chers collegues.

  4. Avatar
    Oumar octobre 24, 2010

    Juste une précision : L’actuel nom du « Co-dévelopement » est le PAISD (Programme d’Appui aux Initiatives de Solidarité pour le Développement), le site se trouve ici : http://www.codev.gouv.sn/

    Ce projet sera une réussite, inch’Allah, car elle fédère toutes les bonnes volonté et l’ensemble de la population est derrière, le premier soutien.

  5. Avatar
    rokhiya diawara février 25, 2011

    vraiment diawara a evoluer

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Aller à la barre d’outils