[Economie] : Interview Madame SAKHO Fatimata, Chef de l’Agence CBAO ATTIJARIWAFA BANK de Diawara, département de bakel

[Economie] : Interview Madame SAKHO Fatimata, Chef de l’Agence CBAO ATTIJARIWAFA BANK de Diawara, département de bakel

Bakelinfo.com est entré en contact avec Madame Fatimata SAKHOChef de l’Agence CBAO  ATTIJARIWAFA BANK de Diawara pour avoir des informations sur la toute nouvelle agence CBAO de Diawara. Mme Sakho nous parle de sa banque, de son agence, des produits et crédits disponibles et surtout de sa clientèle.

Interview Madame SAKHO Fatimata, Chef de l’Agence CBAO ATTIJARIWAFA BANK de Diawara, département de Bakel…

Bakelinfo.com : Bonjour Madame Sakho ? Enfin une agence d’un groupe bancaire dans le département de Bakel, pouvez-vous nous éclairer sur les coulisses de l’implantation de la CBAO Attijariwafa bank à Diawara ?

Madame SAKHO : Bonjour Monsieur KOITA. Merci de nous avoir sollicité pour éclairer la lanterne des populations du département de Bakel sur la nouvelle agence CBAO ATTIJARIWAFA BANK de Diawara. Je suis madame Fatimata Sakho, Directrice de cette agence. Depuis quelques années, la CBAO s’ est inscrite dans une politique d’extension et de proximité de son réseau dans tout le Sénégal. A cet effet, elle ne pouvait ignorer ce département aux énormes potentialités économiques qu’est Bakel. C’est ainsi que la CBAO s’est installée à Diawara, une des communes les plus riches en termes de retombées financières dans la région de Tambacounda.

Bakelinfo.com : Parlez nous brièvement de votre groupe bancaire, la CBAO Attijariwafa bank ?
Madame SAKHO:
C’est une banque internationale. Elle a été crée depuis 1853 sous différentes appelations BIAO, CBAO puis CBAO Groupe. Elle est actuellement la première banque au Sénégal et dans la zone UEMOA. Elle est presque présente dans tous les départements du Sénégal et totalise actuellement 82 agences ou points de banque. Elle fonctionne en guichet unique c’est çà dire quelque soit l’endroit où l’on se trouve, on peut faire des opérations en temps réel et sans frais.

Bakelinfo.com : Présentez-nous svp votre équipe ?
Madame SAKHO
: Nous sommes actuellement une équipe de 4 personnes composée d’un guichetier ( accueil ), de deux caissiers et moi-même comme chef d’Agence. 

Bakelinfo.com : Qu’est ce qui justifie le choix d’une implantation  dans la commune de Diawara plutôt que dans la capitale départementale qu’est Bakel commune ?

Madame SAKHO: Dans sa politique d’extension, la CBAO Attijariwafa Bank a tenu compte des besoins de la clientèle existante d’abord. Comme Diawara avait le plus de cients dans la zone et que ces clients se déplaçaient jusqu’à Ourossogui pour faire leurs opérations avec des risques réels qu’on connaît, le groupe CBAO a décidé de les soulager.

Bakelinfo.com : Comment la population a t- elle accueilli votre implantation à Diawara ?

Madame SAKHO: Je pense que c’était d’abord un souhait ardent de la population de cette zone. Ils ont accueilli cette agence avec un grand soulagement et une grande joie.

Bakelinfo.com : Quelles sont les conditions d’ouverture d’un compte bancaire dans votre agence  que l’on soit résident ou à l’étranger ?

Madame SAKHO: Nous avons plusieurs types de comptes :
* Epargne :
Pour l’épargne, nous avons 3 types : épargne mineure ( 0 à 18 ans ), épargne jeune ( 18 à 30 ans ) et épargne classique ( 30 ans et plus ) et les conditions d’ouverture de comptes pour l’épargne jeune et classique sont : La copie légalisé de la carte nationale d’identité, 3 photos d’identité , un justificatif de domicile et un versement minimum de 30.000 FCFA. Pour les non résidents, il faut une copie du passeport légalisé par un service compétent, 3 photos et un versement de 30.000 FCFA.
Pour l’épargne mineure, il faut l’extrait de naissance de l’enfant et la copie de la carte d’identité légalisée du tuteur légal, et pour chacun 3 photos, un justificatif de domicile et un versement de de 30.000 F CFA.
Il faut noter que ces comptes ne supportent pas d’agios mais juste des frais de tenue de compte qui sont fixes et trimestriels et s’élèvent à 2.500 FCFA. Ces comptes sont en même temps rénumérés au taux d’intérêt de 3.5% pour l’épargne classique et de 4% pour l’épargne jeune et mineure.
* Compte courant ordinaire ( Chèques ) :
C’est destiné aux particuliers et aux salariés et les conditions sont idem que le compte épargne mais diffèrent sur le montant du versement pour les particuliers qui est 150.000 FCFA et pour les salariés, il n’y a pas de versement. Pour les justificatifs, en plus des 3 photos, de la carte d’identité et du justificatif de domicile, il faut les trois derniers bulletins de salaire et la domiciliation de salaire. Ce compte est soumis aux agios trimestriels d’un minimun de 9.360 FCFA et n’est pas renuméré en intérêt.
* Compte courant commercial pour les commerçants, entreprises, GIE, Entrepreneurs individuels, associations et goupements :
Ce type de compte, en plus des conditions de l’épargne classique, il faut un registre de commerce, une carte import/export et les autres documents de constitution juridique pour les commerçants. Pour les Gie, associations et groupements, le règlement intérieur et la demande d’ouverture de compte suite à un PV de l’assemblée générale ou de réunion sont demandés. Le versement minimun pour les commerçants et entrepreneurs individuels est fixé à 500.000 FCFA, 1 million pour les entreprises et GIE et 200.000 FCFA pour les associations et groupements. Ce compte est soumis aux agios trimestriels d’un minimun de 43.000 FCFA.
Par ailleurs il y a aussi le Compte avenir logement ( AVL ) : Ce compte est destiné aux épargnants qui ont un projet de construction.

Bakelinfo.com : Parlez nous de votre clientèle ?

Madame SAKHO: Nous avons de toutes les catégories. Les épargnants mineurs, jeunes et classiques composés de retraités qui percevaient leurs pensions par mandant postal. Maintenant, leurs pensions sont directement domiciliées chez nous, des salariés d’entreprises locales, des commerçants, des associations villageoises et d’autres particuliers.

Bakelinfo.com : Quels sont les produits que la CBAO propose aux bourses du département de Bakel ?

Madame SAKHO: Nous offrons la carte visa, gold, master et mastercard qui est internationale, le Wed banking, le SMS banking. Nous avons également le pack « Yeksil », le pack « noflaye » et le pack « excellence ».

Bakelinfo.com : Disposez-vous d’un DAB dans votre agence ? Est-il entré dans les moeurs de la population locale ?

Madame SAKHO: Tout à fait. Il n’y a pas que la population de Diawara qui en bénéficie car tous les villages environnants allant de Bokiladji à Kidira qui allaient soit à Ourossogui ou à Tamba viennent maintenant à Diawara. Les populations s’y retrouvent très bien.

Bakelinfo.com : Les populations locales ont-elles confiance au système bancaire ?

Madame SAKHO: Bien sûr. Nous avons une clientèle variée : Hommes, femmes, Jeunes, mineurs et retraités. La banque a simplifié la vie des retraités. Les jeunes entrepreneurs et commerçants y trouvent également leur compte et arrivent à épargner en toute discrétion.  C’est également une aubaine pour les associations villageoises.

Bakelinfo.com : On parle beaucoup de la manne financière de l’immigration dans ce département, cela se ressent – il dans votre quotidien ?

Madame SAKHO: Non, pas pour l’instant.

Bakelinfo.com : Peut-être c’est un secret bancaire, y a t-il des comptes ouverts par des émigrés et quelles sont les produits à disposition de ces derniers ?

Madame SAKHO: Oui, il y a dejà des comptes ouverts par des émigrés. Ils peuvent également disposer de tous nos produits énumérés ci-dessous.

Bakelinfo.com : Qu’est ce qui differencie votre réseau à celui du Crédit Mutuel ?

Madame SAKHO: Le crédit mutuel n’est pas une banque mais plutôt une caisse avancée.

Bakelinfo.com : Quelles sont les differentes formes de crédit mises à la disposition de votre clientèle ?

Madame SAKHO: Nous avons actuellement des crédits à la consommation, des crédits immobiliers, des crédits d’équipements et des crédits scolaires destinés aux étudiants.

Bakelinfo.com : Quelles sont les conditions d’octroi d’un crédit dans votre agence ?

Madame SAKHO: Les conditions d’octroi varient selon le crédit demandé. Pour les crédits à la consommation, équipement et immobilier ( durée allant de 1 à 5 ans au taux de 11% HT ), il faut les 3 derniers bulletins de salaire, une demande manuscite et une domiciliation du salaire pour les demandeurs salariés. Pour l’immobilier, il faut obligatoirement un titre foncier plus un devis et une autorisation de construire. La durée varie d’un an à 15 ans au taux de 9% HT.

Bakelinfo.com : Votre groupe a t-il prévu d’autres ouvertures d’agence dans le département, quelle date et sur quelle base ?

Madame SAKHO: Oui ! Bientôt il y aura une agence CBAO à Bakel et un bureau CBAO à KIDIRA. Les dates seront connues ultérieurement.

Source : Bakelinfo

5 Comments

  1. Avatar
    Moustapha septembre 16, 2010

    La population doit faire très attention aux produits que la banque propose car elle n’est jamais perdant.

  2. Avatar
    SOUAIBOU KOITA septembre 20, 2010

    Merci pour cette création généreuse d’une agence bancaire à Diawara, il était vraiment temps car notre Département est très en retard dans tous les domaine. Et pourtant ce Département est le Fleuron de l’économie sénégalaise. Je peux dire que 90% de l’économie sénégalaise sont concentrés dans le Département de Bakel et le Fouta, à forte concentration d’Immigrés. Notre Zone est touchée par l’insécurité, le Kidnapping et le braquage par des coupeurs de route. Combien de personnes ont laissé leurs vies ? Nous espèrons que ces Banques CBAO et le Crédit Mutuel répondront aux besoins de la population et en particulier les GIE qui sont des sources de Développement de notre Département. Nous ne transportons plus de Fonds dans nos valises. Maintenant nous voyageons avec l’esprit tranquille. Pour assurer encore de plus la sécurité de nos populations, il est souhaitable et très urgent d’implanter une Brigade de Gendarmerie à Diawara. Diawara se développe à une vitesse remarquable.
    Encore merci aux principaux acteurs de ce Projet…

  3. Avatar
    sakho septembre 29, 2010

    moi aussi je tien a remercier cet banque car sa appporte une forme de securiter ou on peux placer notre argent sans se soucier qu’on va se faire combrioler par des personnes on espere que ces banques pourront nous apporter tout le besoins qu’on pourra avoir et je leur souhaite une tres bonne reuissite

  4. Avatar
    tidiane barry octobre 06, 2010

    j’ai 14.comment dois je faire pour ouvrir un compte sur credit mutuel du senegal

    • Avatar
      Moustapha octobre 06, 2010

      Bonjour Tiadiane,
      A 14ans je crois c’est tes parents qui doivent ouvrir un compte à ton nom car tu es encore un mineur.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Aller à la barre d’outils