TRAFIC DE STATUETTES – Une descente de police qui a failli mal tourner

TRAFIC DE STATUETTES – Une descente de police qui a failli mal tourner

Racistes », « il n’y a que des pauvres ici », « sales flics »… Mardi soir, une descente de police dans un foyer d’immigrés, rue du Chevaleret, dans le 13e arrondissement de Paris, a failli tourner à l’émeute. Plus d’une centaine de policiers de la préfecture de police de Paris (PPP) sont intervenus aux alentours de 18 heures dans le cadre d’une enquête sur un réseau organisé de trafic de vente à la sauvette dans la capitale, en l’occurrence un trafic de statuettes représentant la Tour Eiffel, notamment vendues sous le manteau, place du Trocadéro. Au total, 29 personnes ont été placées en garde à vue. La perquisition, qui a duré plus de 5 heures, a provoqué la colère des résidents, coincés à l’intérieur du bâtiment. Certains véhicules de police ont été caillassés, et plusieurs feux de poubelles se sont propagés au pied de l’immeuble.

Selon nos informations plusieurs vendeurs à la sauvette, en situation irrégulière, vivaient dans ce foyer où la marchandise était distribuée. À l’intérieur, les enquêteurs ont saisi 20.000 euros en espèces et plusieurs mètres cubes de statuettes de la Tour Eiffel.

La rue Chevaleret, mardi 29 juin, quelque temps après l’intervention de la PPP.

1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

 

Aller à la barre d’outils