Mafia & Magouilles de 2002 à juin 2014 à la mairie de Diawara

 

Mise à nu des mensonges, des magouilles, des intimidations et de la grande mafia qui ont prévalu depuis 12 ans (de 2002 à juin 2014) à Diawara, pendant les mandats successifs du premier maire Makha  Sakho (dit Daman) et du second maire Hamidou Diaye Koïta, avec Killé Sakho, dont le nom est associé à tous les scandales et magouilles de Diawara depuis une douzaine d’année.

 

 

Immigration : création de titres de séjour de deux et quatre ans

Immigration

Après plus de deux ans de consultations avec le monde associatif, le ministère de l’intérieur présente finalement, lors de l’avant-dernier conseil des ministres de l’été, mercredi 23 juillet, deux projets de loi sur l’immigration. Maintes fois annoncés, maintes fois repoussés, ces deux textes étaient plus ou moins finalisés depuis le passage de Manuel Valls place Beauvau, mais l’exécutif cherchait depuis le calendrier le plus opportun pour s’épargner des débats brûlants.

Par nature, ces projets de loi sont sensibles. Le premier, relativement consensuel et surtout dicté par l’impératif de transposer des directives européennes avant juillet 2015, vise à désengorger le système d’asile.

Mais le deuxième, promesse de campagne de Francois Hollande, a pour ambition de fluidifier l’accès au séjour, jugé contre-productif en matière d’intégration et d’attractivité des talents étrangers en France. « La France est une terre d’immigration et une terre d’asile. Elle doit le demeurer : les pays refermés sur eux-mêmes sont condamnés au déclin », affirme M. Cazeneuve dans Libération du 23 juillet. Une approche risquée face à une opinion globalement très rétive à …Lire la suite »

Wagui TRAORÉ élu au poste de 1er adjoint au Président du Conseil Départemental de Bakel

Wagui-T

Wagui TRAORE est né le 12 Décembre 1973 à Manaël dans le département de Bakel. Après son certificat d’études en 1987 à l’école primaire de Manael, il est parti à Thiès pour obtenir en 1992 son brevet de fin d’études moyennes au Collège Malick SY. Par la suite, il obtient en 1995 son baccalauréat en série A3 au Lycée Malick SY de Thiès.

Après l’université à l’UCAD, il commence une carrière professionnelle comme volontaire de l’éducation nationale avec un Certificat d’Aptitude Pédagogique (CAP). Il prend son premier poste d’enseignant à l’école primaire de Timindalla (Vélingara).

Soucieux du développement de son terroir, le natif de Manael a demandé en 2006 une mutation pour venir servir dans son département. Depuis cette date, il enseigne, en compagnie de  son épouse (également enseignante), à l’école primaire Diawara 1. En marge de son statut d’enseignant, Wagui TRAORÉ est aussi Secrétaire Général du Syndicat des …Lire la suite »

Élections municipales à Diawara : les recours contre l’élection de Killé Sakho, le parti pris et l’incompétence sidérante du préfet de Bakel, Jean Baptiste Coly

election-senegal

 

Ce mardi 15 juillet, dans la matinée, le préfet du département de Bakel, Jean Baptiste Coly, est arrivé à Diawara, pour procéder à l’élection du nouveau maire, issu de la majorité, en principe. Mais sauf que les choses ne se sont pas déroulées dans les règles de l’art.

Peu après le verdict des urnes le 29 juin, trois des quatre partis en lice, la LD/MPT, le PS et l’APR, ont introduit plusieurs recours, notamment un auprès dudit préfet. Il est reproché à Killé Sakho, candidat PDS à la magistrature de la commune de Diawara, d’enfreindre plusieurs dispositions législatives. Parmi celles-ci, le cas le plus flagrant est prévu par l’Article L.232 du Code Electoral (consultable ici : http://www.gouv.sn/Loi-no-2014-18-du-15-avril-2014.html ) qui stipule que :

  • Ne sont pas éligibles dans les communes où ils exercent leurs fonctions :

       1. les ingénieurs et conducteurs chargés d’un service municipal ainsi que les agents voyers ;

      2. les comptables des deniers communaux ainsi que les chefs de services de l’assiette et du recouvrement ;

     3. les chefs des services régionaux et départementaux des établissements publics ;

    4. les agents salariés de la commune, parmi lesquels ne sont pas compris ceux qui, étant fonctionnaires publics ou exerçant une profession indépendante, ne reçoivent une indemnité de la commune qu’à raison des services qu’ils lui rendent dans l’exercice de cette profession. …Lire la suite »

Bonne nouvelle pour les détenteurs de compte bancaire au Sénégal : La BCEAO annonce la gratuité de 19 services bancaires, à partir du 1er octobre

bceao

 

Le quotidien sénégalais Le Soleil a annoncé vendredi, sur la base d’un communiqué de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), la gratuité pour les clients de 19 services bancaires offerts par les banques opérant dans les huit pays de l’UEMOA.Selon le site Internet de la BCEAO visité à l’APS, ces services devant être gratuits concernent d’abord l’ouverture, le fonctionnement et le suivi d’un compte bancaire, ensuite certains moyens et opérations de paiement, et enfin la banque à distance. 


Les banques opérant dans les huit pays de l’Union offriront gratuitement à leurs clients l’ouverture de compte, la délivrance de livret d’épargne, la tenue de compte sur livret d’épargne, la transmission de relevé de compte (une fois par mois) et le relevé récapitulatif des frais annuels. 
Le dépôt d’espèces dans la banque du client « quel que soit le guichet (hors acquittement de frais de timbre fiscal) », le retrait d’espèces dans la banque du client « quel que soit le guichet, à l’exception des opérations par chèques de guichet », et la domiciliation de salaire feront également partie des services gratuits. 

Tout comme le changement d’éléments constitutifs du dossier du client (éléments d’identification notamment), la mise en place d’une autorisation de prélèvement (ordre de prélèvement à partir du compte) ou de virement permanent (création du dossier) et la clôture de compte.
Concernant les moyens et opérations de paiement, la gratuité concerne précisément le retrait auprès d’un guichet automatique (GAB/DAB) de la banque du client, le paiement par carte bancaire au sein de l’UEMOA, la consultation de solde et l’édition du relevé de solde au GAB/DAB dans la banque du client. 
…Lire la suite »

Interview exclusive : Le tout nouveau Maire de Diawara Killé SAKHO à coeur ouvert

Kille_SAKHO_Maire

Bakelinfo.com a joint l’homme qui a redonné des couleurs au parti démocratique Sénégalais dans la commune de Diawara. Malgré son jeune âge, il a réussi la belle prouesse de maintenir Diawara dans le giron libéral. En compétition avec l’honorable député M. Samba Yougo KOITA ( Alliance Pour la République ), M. Souleymane DEMBELE ( Ligue Démocratique ), M. Abdou Karim CISSE ( Parti Socialiste ), M. Killé SAKHO est sorti vainqueur des élections locales dans la  » très liquique  » commune de Diawara. Commune en devenir, Diawara constitue aujourd’hui un des poumons économiques du département de Bakel. Son nouveau Maire Killé SAKHO nous parle de son sacre, des urgences de sa commune non sans manquer de partager sa vision de Diawara pour les cinq prochaines années.

1) Bonjour Killé SAKHO, quel sentiment vous amine au lendemain de votre sacre au scrutin communal de Diawara ?

Un sentiment de fierté ! Comme le disait Kennedy «  Ne demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous. Demandez ce que vous pouvez faire pour votre pays ». J’ai beaucoup appris ces dernières années. Fin prêt, j’ai demandé le suffrage de mes concitoyens. En majorité, ils m’ont fait confiance. Fils de Diawara, je ne connais que Diawara. Cette victoire aux locales me galvanise encore plus pour m’investir encore davantage pour le développement de ma commune. …Lire la suite »

Diawara : Le PDS avec Killé SAKHO en tête selon les résultats provisoires

kille

Provisoirement, le PDS avec comme candidat Killé SAKHO arrive en tête de plusieurs bureaux de vote. Si le candidat de la LD/MPT Souleymane DEMBELE a laminé ses adversaires au lieu de vote de Diawara 1 ( Quartier Bangassy ), le PDS a mené les débats au lieu de vote CEM DIAWARA. Dans le bureau 1 du centre CEM de DIAWARA, le PDS a obtenu 112 voix. Le PS a eu 54. L’APR de Samba Yougo KOITA a engrangé  59 voix et la LD 43 voix. Dans le bureau 2 du même centre, le PDS arrive en tête avec 96 voix, suivi du PS avec 57 voix et de l’APR 52 voix. La LD a eu 37 voix. Dans le bureau 3, le PDS a obtenu 108 voix, le PS 51 voix, l’APR 47 voix et la LD 43 voix. Dans le bureau 4, le PDS arrive également en tête avec 101 voix, le PS avec 53 voix, l’APR 43 voix et la LD 32 voix.

Dans le centre de Diawara 1, la LD de Souleymane DEMBELE a été fortement soutenu par les électeurs. La LD a obtenu 112 voix dans le bureau numéro 1 suivi du PDS avec 79 voix et l’APR avec 45 voix. Le PS de Abdou Karim CISSE n’a obtenu que 27 voix. Dans le bureau numéro 2, la LD a obtenu 107 voix, le PDS 84 voix, l’APR 50 voix et le PS 24 voix. Dans le bureau numéro 3, la LD a obtenu 100 voix, le PDS 79 voix, l’APR 36 voix et le PS 36 voix.

Au total, de manière provisoire, le PDS est en tête avec 659 voix suivi de la LD 474 voix. L’APR arrive en troisième position avec 332 voix. Le PS ferme la marche avec 302 voix.  …Lire la suite »

Imam Almamy Baradji vs Célibat des jeunes femmes soninkées en France

 

 

 

Association COREDIA de Diawara